-- -- -- / -- -- --
Sports

Les Rouge et Noir affectés mais décidés à prendre option

Les Rouge et Noir affectés mais décidés à prendre option

Tous les regards des Usmistes de la capitale en particulier et des Algériens en général seront tournés ce soir vers le légendaire stade d’Oum Dourman, où les Rouge et Noir de Soustara auront à cœur de bien gérer cette première manche des demi-finales face à l’équipe locale du Hillal du Soudan.

Une rencontre qui tombe mal pour les Algérois après le coup de tonnerre qui vient de secouer le club et le football national avec cette suspension, par la CAF, de deux ans de Yacine Bellaili, le meilleur joueur actuellement du championnat national et de son équipe surtout, et ce pour dopage.

Le cœur des Usmistes bat la chamade et la tension est montée d’un cran ce Vendredi juste avant le départ de la délégation de l’USM Alger, forte d’une quarantaine de personnes à l’aéroport de Dar El-Beïda vers Khartoum, en ce deuxième jour jour de l’Aid-el-Adha.

La délégation des Rouge et Noir, conduite par le président Rebouh Haddad et qui a été saluée par le ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould Ali n’a pas caché ses ambitions de revenir avec un bon résultat, qui lui permettrait d’aborder la seconde manche à Omar-Hamadi avec beaucoup de sérénité pour une place au soleil.

Cela dit, et malgré la secousse qui a sérieusement ébranlé la maison des Rouge et Noir après l’affaire Bellaili, le groupe s’est dit très confiant et décidé à forcer le destin, malgré absence du maître à jouer, Youcef Bellaïli, suspendu par la CAF, de Hocine Benayada et d’Oussama Darfalou, retenus en sélection nationale militaire, et Ayoub Abdellaoui, suspendu pour cumul de cartons.

Les Usmistes pourraient même être privés des services de leur milieu de terrain Mohamed Benkhemassa pour cause de blessure à la cheville, contractée samedi dernier lors de la rencontre CSC-USMA. 

Le club phare de Soustara, qui avait avant le départ de la délégation envoyé en missionnaire Mahieddine Meftah pour préparer le séjour de l’équipe à Khartoum et la mettre dans les meilleures conditions, a effectué deux séances d’entraînement sur la pelouse du stade du 5-Juillet, mercredi et jeudi, sous la houlette de l’entraîneur Miloud Hamdi et sous le regard du président Rebouh Haddad. 

Les camarades du capitaine Khoualed juste après leur arrivée dans la capitale soudanaise, et les camarades du dernier rempart Zemmamouche ont effectué deux séances d’entraînement sur le terrain El-Hillal Stadium d’Oum Durman à l’heure du match. Secoués, pour ne pas dire affectés par Bellaïli pour dopage, les joueurs, les dirigeants et les supporters se sont donnés le mot pour faire l’Union sacrée et restés concentrés sur ce challenge qui fait tant rêver.

Juste avant le départ de la délégation des Rouge et Noir Zemmamouche qui sera sans doute le joueur le plus sollicité et sur qui tous les espoirs reposent, s’est montré très lucide dans ses propros pour rassurer son public, venu en force soutenir le groupe avant son départ. .

« C’est un coup dur pour l’équipe. On ne s’attendait vraiment pas à un tel événement, surtout qu’on préparait notre match de demi-finale. Cependant, je reste confiant et convaincu que nous pouvons faire face et revenir avec un résultat favorable. Pour cela, nous allons nous appuyer sur la solidarité du groupe et sa détermination qui ont toujours fait la force de l’équipe. », a-t-il dit.

La rencontre El-Hilal du Soudan-USM Alger qui sera officiée par le trio arbitral zambien Janny Sikazwe-Jerson Emiliano Dos Santos-Arsénio Chadreque, sera chaude très chaude même, aussi bien sur la pelouse avec une température prévue de 42 degrés, que sur les gradins avec un public record attendu et tout acquis à la cause des locaux. Bon vent à Soustara pour suivre la voie royale des Ententistes de Sidi El-Kheir vainqueur de la dernière édition.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email