-- -- -- / -- -- --
Monde

«Les relations russo-turques sont en train de se rétablir entièrement»

«Les relations russo-turques sont en train de se rétablir entièrement»

La possibilité de discuter de la situation en Syrie témoigne de la restauration complète des relations entre la Russie et la Turquie, a déclaré ce hier mercredi le Président russe lors d’un entretien avec son homologue turc, à Sotchi.

Lors d’une rencontre dans la ville russe de Sotchi, le dirigeant russe a d’abord accueilli chaleureusement la délégation turque et a remercié son homologue turc d’avoir accepté l’invitation. M. Poutine a fait état des relations bilatérales. « Nos relations se développent comme nous l’avions prévu.

Il est important que nous ayons la possibilité de nous rencontrer en mode opérationnel, de discuter des questions clés de la coopération bilatérale et des grandes questions à l’ordre du jour international, y compris de sujets aussi sérieux que celui de la crise syrienne », a déclaré M. Poutine.

Il a en outre souligné qu’« un tel régime de travail commun (en Syrie, ndlr) suggérait que les relations russo-turques étaient en train d’obtenir un caractère spécial, un statut particulier, qu’elles étaient en train de se rétablir entièrement ».

À son tour, le Président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que les mesures qui seront prises conjointement par la Russie et la Turquie pourront changer le sort de toute la région. « Aujourd’hui, nous avons une très bonne occasion de discuter de nos relations bilatérales ainsi que des questions régionales.

Je suis sûr qu’il y aura des initiatives que nous allons prendre ensemble et qui vont changer le sort de toute la région », a déclaré M. Erdogan. Pour rappel, Moscou et Ankara ont traversé, fin 2015, une grave crise diplomatique. Le 24 novembre 2015, les forces aériennes turques ont abattu un bombardier russe Su-24 engagé dans l’opération antiterroriste en Syrie sous prétexte de violation de sa frontière nationale.

L’incident a provoqué une brusque dégradation des relations entre la Turquie et la Russie, qui a notamment suspendu le régime sans visas entre les deux pays. Moscou a adopté des mesures de rétorsion contre Ankara. Recep Tayyip Erdogan a présenté le 27 juin 2016 ses excuses pour le bombardier russe abattu précédemment. Ensuite, le Président russe Vladimir Poutine a signé un décret sur la levée des limitations à l’égard de la Turquie. Le Président a alors supprimé l’interdiction du transport aérien charter entre les deux pays. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email