-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les relations algéro-américaines sont empreintes de «confiance»

Les relations algéro-américaines sont empreintes de «confiance»

Les relations algéro-américaines qui « remontent à plusieurs années » sont empreintes de « confiance », a déclaré hier le général David Rodriguez, commandant de l’Africom qui effectue sa deuxième visite à Alger en moins d’une année.

« Nous avons des relations qui remontent à plusieurs années avec l’Algérie et durant toute cette période, nous avons pu construire une confiance mutuelle », indiqué relevé M. Rodriguez dans une déclaration à la presse à l’issue d’une séance de travail avec le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue arabe, Abdelkader Messahel. Il a souligné que sa nouvelle visite en Algérie a été très utile.

Messahel a fait savoir que l’approche algérienne et américaine, ainsi que celle des Nations Unies, en ce qui concerne la situation en Libye, converge vers une solution politique dans ce pays. « La stabilité de la Libye est importante, non seulement pour les pays du voisinage qui sont directement concernés comme l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte, le Tchad et le Niger, mais aussi pour la sécurité et la stabilité de toute la région et l’espace méditerranéen », a précisé le ministre.

 Dans le même contexte, M. Messahel a indiqué avoir évoqué avec le commandant de l’Africom le « lien » entre la situation prévalant en Libye, au Nord du Mali et du Niger, précisant qu’ « en stabilisant rapidement la situation en Libye, cela concilierait davantage la situation au Nord Mali ». Pour Messahel, « l’ennemi est identifié », précisant qu’ « il s’agit des groupes terroristes et du crime organisé ».

Plus la situation est stable, mieux sera organisé le combat contre les groupes terroristes et criminels », a encore estimé le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de Ligue arabe, qualifiant, par ailleurs, la signature de l’accord de paix et de réconciliation nationale au Mali d’ »étape extrêmement importante dans la stabilisation de pays ». Durant sa visite, le général Rodriguez a été également reçu par le général de Corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP).

Selon un communiqué du MDN, les entretiens entre les deux responsables ont abordé les questions d’intérêt commun relatives au contexte sécuritaire dans la sous-région du Sahel et au voisinage pour une meilleure coordination des actions, notamment dans le domaine de l’échange du renseignement et des expériences dans la lutte contre le terrorisme. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email