-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les recommandations des médecins aux diabétiques

Les recommandations des médecins aux diabétiques

A l’occasion de la journée mondiale du diabète, l’association des diabétiques de la wilaya de Tizi-Ouzou (ADWTO) a organisé, hier, une journée d’étude à Tizi Ouzou une journée d’étude autour du thème « Village Vie et Diabète ».

Cette rencontre, abritée par l’espace de la grande salle des spectacles de la maison de la culture Mouloud-Mammeri, a permis à toute une équipe de diabétologues d’expliquer à une assistance nombreuse et composée surtout de diabétiques tous les différents contours de cette maladie et surtout la méthode que chaque diabétique est tenu d’appliquer pour que sa vie soit équilibrée ou tout simplement continuer à mener une vie normale. C’est le Dr Mehdi Becheker qui, le premier, a fait une communication.

Dans son intervention, le conférencier a commencé par expliquer cette maladie diagnostiquée et identifiée depuis l’époque de l‘Egypte pharaonique. Ensuite, le Dr Becheker s’attèlera à énumérer les différentes les causes de l’hyperglycémie qui sont entre autres l’écart du régime, le traitement oral insuffisant, l’infection, l’arrêt de l’insuline, etc.

« Le diabète devient dangereux avec l’apparition des complications d’où la vigilance à observer », a signalé le conférencier pou ensuite définir le diabète équilibré et le diabète mal équilibré.

Concernant le diabète équilibre, le sujet concerné doit savoir que la le taux de glycémie à jeu doit être inférieur à un gramme et deux heures après le repas doit être inférieur à 1,4 g. Le diabète mal équilibré peut causer en revanche un AVC (accident vasculaire cérébral), rétinopathie, une cécité, une atteinte cardiaque, une atteinte rénale, une dysfonction sexuelle et une amputation.
Le Dr Becheker recommande dès lors aux diabétiques de faire une consultation périodique pour l’analyse d’urine, de sang, et les yeux.

La phase suivante, le conférencier donnera un aperçu sur les premiers symptômes reconnaissables du diabète ou tout simplement d’hypoglycémie à savoir les sueurs, la pâleur, la fatigue, les maux de tête, la vision floue, le vertige et une faim douloureuse.

La personne ressentant l’apparition de l’un ces symptômes est tenue de consulter son médecin. « L’insuline est le remède contre le diabète », a conclu le Dr Becheker sur ce chapitre précis.

Plus loin, il recommandera certaines précautions dont doit se munir le diabétique et qui ne sont pas difficiles. Il s’agit entre autres d’avoir toujours sur soi quelques morceaux de sucre et friandises.

Selon le conférencier, trois morceaux de sucre procurent 15 grammes d’insuline pour un litre de sang et n morceau de sucre est recommandé pour une personne d’un poids de 20 kgs. En ce qui le concerne, le Dr Idir du CHU de Tizi-Ouzou, qui a fait une communication sur le diabète de type 1 (enfant), il a balayé d’une simple chiquenaude beaucoup de croyances et de vieux clichés concernant la provocation du diabète.

Le conférencier a déclaré sans ambages que ce n’est ni l’alimentation sucrée et ni la frayeur qui provoquent le diabète. « C’est la manque d’insuline dans le corps de l’enfant qui provoque le diabète », a martelé le Dr Idir avant de lancer un appel aux parents d’enfants diabétiques de ne pas se culpabiliser sur l’apparition du diabète chez leur progéniture. 

Plus loin, le conférencier donnera certaines causes pouvant être à l’origine du diabète comme l’espace géographique. L’assistance apprendra que la Finlande, ce pays de la Scandinavie, est le pays où le diabète se manifeste le plus. Beaucoup de conférenciers s’alterneront à la tribune de conférences pour que, chacun en ce qui le concerne, développe un point particulier sur cette maladie.

Concernant le nombre de diabétiques au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou, les responsables de l’ADWTO n’ont pu avancer que le chiffre se rapportant aux adhérents de leur association est qui est de18 036.

Ramdane Serradj, membre de l’ADWTO, a déclaré qu’il est difficile d’avancer le nombre exact de diabétiques même au niveau de « notre wilaya ; et c’est encore plus difficile celui concernant l’échelle nationale. »

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email