-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les programmes nationaux de recherche à partir de 2021

Les programmes nationaux de recherche à partir de 2021

La mise en œuvre des programmes nationaux de recherche débutera cette année et concernera trois domaines, à savoir la sécurité alimentaire, la sécurité énergétique et la santé du citoyen. Ces programmes vont associer des acteurs de la sphère scientifique et ceux d’autres secteurs et impliqueront aussi des compétences issues de la diaspora.

C’est du moins ce qu’a indiqué samedi le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, lors de la première session de la Conférence nationale des établissements publics à caractère scientifique et technologique. Le ministre a précisé, dans ce sens, que «les investissements engagés par l’Etat viseront à bâtir des  établissements de recherche selon les normes internationales».

Pour le premier responsable du secteur, le développement des perspectives de la recherche scientifique «nécessite le lancement d’un programme cohérent et complet, en intégrant divers aspects, et ce dans le but de construire des structures regroupant les centres et laboratoires de recherche censés être, à l’avenir, un catalyseur des compétences».

Par ailleurs, le ministre a affirmé que les chercheurs font face à de nombreux obstacles et entraves dans le cadre de l’exercice de leur activité scientifique. Un point noir que le  ministère de l’Enseignement supérieur veut résoudre à travers une évaluation «continue», précisant que le mode d’évaluation envisagé devrait se faire via le dialogue et la concertation avec les acteurs participant à ce domaine.

Evoquant l’objectif de cette session d’évaluation, M. Benziane a relevé que les dernières rencontres, tenues au mois de novembre, ont permis de soulever une multitude d’obstacles relatifs à la mission des chercheurs.Il a souligné que son département s’en chargera afin de  trouver une solution à brève échéance, d’où l’urgence, a-t-il expliqué, de mettre en place une commission sectorielle.

M. Benziane a rappelé que son département est en train de mettre en place une nouvelle stratégie liée à la recherche scientifique. Celle-ci devrait impliquer plusieurs secteurs dans le but de «valoriser le statut de chercheur» en l’intégrant dans les entreprises économiques.

Cette  démarche s’inscrit dans l’ensemble des réformes engagées par le ministère depuis juillet dernier et permettra, a ajouté le même responsable, de répondre aux besoins du marché. Il est aussi prévu  de revoir l’arsenal juridique et réglementaire régissant le secteur, a poursuivi le ministre.

Une vision soutenue par le directeur général de la recherche scientifique et du développement technologique (RSDT) au sein du même département ministériel, Abdelhafid Aourag, qui a indiqué que l’Algérie recense plus de 37 000 chercheurs, soit 740 chercheurs par un million d’habitants.

Le professeur a souligné «l’impératif de revoir leur statut pour passer d’une recherche académique à une recherche de développement». «Nous n’avons que 180 chercheurs dans les entreprises, c’est vraiment dérisoire comme nombre », a-t-il indiqué.  Concernant les différents types de chercheurs qu’englobe le système national de la recherche, le Pr Aourag a mentionné les chercheurs universitaires, les permanents, les ingénieurs, le personnel de soutien à la recherche et les chercheurs en entreprises qui, a-t-il estimé, demeurent «le maillon faible» de tout le système.

Le DG de la recherche scientifique a mis l’accent sur l’urgence de créer un écosystème pour permettre aux entreprises de devenir productives et de valoriser, de la sorte, tout le potentiel humain existant. Concernant le décalage constaté entre la formation théorique et le milieu du travail, M. Aourag a noté que «le diplômé est confronté à l’archaïsme de certaines entreprises qui continuent à fonctionner avec d’anciennes technologies». Un constat qui impose des réformes urgentes tous azimuts afin d’adapter la formation universitaire au milieu professionnel et vice versa, et ce selon une vision globale et moderne.

 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email