-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les premiers hadjis algériens arrivent aux Lieux Saints

Les premiers hadjis algériens arrivent aux Lieux Saints


Le premier contingent de hadjis algériens a quitté dimanche après-midi l’aéroport Houari Boumediene en direction de la ville de Medine en Arabie Saoudite.

Le premier groupe était composé 146 hadjis (hommes et femmes). Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa qui était présent à l’aéroport avec les autorités locales, pour saluer le premier groupe de pèlerins, a fait savoir que « l’Etat a pris toutes les dispositions nécessaires pour prendre en charge dans de bonnes conditions les pèlerins aux Lieux saints de l’islam ». Il a indiqué que cette année, chaque hadji a reçu une contribution financière de près de 24.000 DA.

En outre M. Aïssa a rappelé encore une fois le danger de certains courants idéologiques « destructeurs » que pourraient véhiculer leurs parrains à l’occasion du pèlerinage. A ce titre il a appelé les membres de la mission, notamment les imams à faire preuve de vigilance et surtout à préserver les hadjis algériens contre toute mauvaise influence. « C’est votre rôle de donner des fatwas et des conseilles aux hadjis », a-t-il soutenu.

Pour garantir la sécurité et la bonne prise en charge des hadjis, cheikh Barbara, directeur de l’Office du hadj et de la omra a demandé aux hadjis « de suivre convenablement les consignes et les orientations des encadreurs de la mission ». A noter que, les pèlerins étaient accompagnés par les membres de la mission nationale du hadj, qui compte 800 membres. La délégation comprend des médecins, des imams, des morchidines religieux et des encadreurs dont des guides et des personnes en charge de l’hébergement et du transport pour veiller sur la quiétude des hadjis et assurer les prestations nécessaires aux pèlerins tout au long de leur séjour aux Lieux saints, pour un hadj tranquille. « Toutes les mesures nécessaires ont été prises et les facilités envisagées en coordination avec les secteurs concernés pour le succès du Hadj 2014 », a affirmé le ministre.

Par ailleurs, le quota attribué à l’Algérie cette année est le même que celui de l’année passée
avec 28.800 pèlerins contre 36.000 avant le lancement des travaux d’aménagement et d’extension des Lieux saints, soit une baisse de 20 %. Le ministre des Transports, Amar Ghoul a fait savoir que la compagnie nationale Air Algérie prévoit 66 vols pour assurer le transport de 16.000 pèlerins vers l’Arabie Saoudite. Le reste va être transporté par la  Compagnie saoudienne de transport aérien. M. Ghoul a en outre précisé que « des vols en première classe sont programmés pour la première fois, cette année, pour satisfaire la demande ».

Ainsi, le transport des hadjis se fera à partir de cinq aéroports à raison de 28 vols à partir de l’aéroport d’Alger, 9 vols à partir de Constantine, 15 d’Oran, 9 de Ouargla et 5 vols prévus depuis Annaba. D’autre part, les pèlerins interrogés par le Jeune Indépendant ont tout affiché leurs satisfactions des services et des moyens mis en place par l’Office nationale du Hadj et de la Omra.
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email