-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les polices algérienne et malienne entendent renforcer leur coopération

Les polices algérienne et malienne entendent renforcer leur coopération

La coopération entre les polices algérienne et malienne va se renforcer, a affirmé lundi à Alger, le ministre malien de la Sécurité et de la Protection civile, Salif Traoré, à l’occasion de sa visite au Centre de commandement et de contrôle de la Sûreté nationale, accompagné du directeur général de la sûreté nationale, le général-major, Abdelghani Hamel.

Le ministre malien de la Sécurité et de la Protection civile se trouve en Algérie dans le cadre d’une visite de travail. « Je suis rassuré que la coopération entre la police algérienne et la police malienne va aller plus loin », a-t-il déclaré.

« Nous visons à développer les capacités internes de la police malienne avec l’appui de la police algérienne », a-t-il ajouté, en mettant en évidence le rôle d’Afripol, qui « devrait permettre une forte coopération Sud-Sud sur la base d’une réalité commune ».

M. Salif Traoré qui s’est dit « émerveillé par le niveau de la technologie et de l’expertise atteints par la police algérienne », a souligné que le Mali « a beaucoup à apprendre de l’Algérie et que les technologies de pointe utilisées ici en Algérie sont de nature à compenser éventuellement les déficits en termes d’effectifs comme c’est le cas au Mali ».

Il a relevé, dans ce sens, que « la police algérienne a fait beaucoup de choses pour son homologue malienne, et ce depuis les années 1960 », précisant que les « responsables politiques des deux pays ont décidé d’aller encore plus loin dans cette coopération ».

Pour sa part, M. Hamel a souligné que « le développement atteint par la police algérienne est mis à la disposition de toutes les polices africaines, particulièrement celles des pays du voisinage ». Il a indiqué que la police algérienne « reste à la disposition de son homologue malienne pour un renforcement de la coopération bilatérale », ajoutant que la DGSN « est prête à accompagner la police malienne dans toutes les étapes de son développement vers la maîtrise de la technologie et tout ce qui est en relation avec la sécurité du peuple malien ».

Par ailleurs, on notera que le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, s’est entretenu dimanche à Alger, avec son homologue malien chargé de la Sécurité et de la Protection civile, le général de brigade Salif Traore, en visite de travail et d’amitié de deux jours, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur et des Collectivités Locales.

« Cette visite, qui s’inscrit dans le cadre de la concrétisation des accords de coopération conclus à l’issue de la 12e session de la Grande commission mixte de coopération algéro-malienne qui s’est tenue les 3 et 4 novembre 2016 à Bamako, a permis aux deux ministres d’échanger leurs vues sur les questions régionales et internationales, en plus de marquer toute l’importance que revêt le renforcement et la consolidation des relations bilatérales dans plusieurs domaines, notamment dans le domaine sécuritaire, de Protection civile et de formation », précise le communiqué. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email