-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les plages font déjà le plein à Annaba

Les plages font déjà le plein à Annaba

En attendant l’arrivée des aoûtiens, les plages du littoral annabi autorisées à la baignade, plus d’une vingtaine, enregistrent depuis la fin du ramadhan une grande affluence des estivants venus d’un peu partout, en particulier des régions limitrophes et de celles de l’arrière-pays où le mercure est en hausse de jour en jour.

Ce sont surtout les plages de la corniche qui attirent un grand nombre de baigneurs à cause de leur proximité avec la ville, de leurs commodités et de l’existence d’un dispositif de sécurité de 9 à 19 heures tous les jours avec la disponibilité quasi-permanente des éléments de la Protection civile et des plongeurs professionnels prêts à intervenir. Les plages Rizi-Amor, Rezgui-Rachid, de Toche et de Ain Achir sont les plus prisées par les estivants, qui s’y installent en petits groupes et en famille et, qui avant de renter chez eux, passent par le majestueux Cours de la Révolution pour déguster glaces et boissons.

Le front de mer de Sidi Salem (El Bouni) à l’est d’Annaba, n’est pas en reste et attire du matin jusqu’au soir un grand nombre de baigneurs et d’estivants en quête de repos et de détente, malgré l’absence de commodités d’accueil et d’hygiène aux environs de la plage. Outre le tourisme de montagne qu’offre le majestueux Djebel Edough, le village de Seraïdi, qui culmine à plus de 900 mètres d’altitude, est devenu ces derniers jours une destination très convoitée avec sa magnifique plage d’Oued Bagrat et ses sites paradisiaques ainsi que son hôtel de luxe El Mountazeh.

A l’ouest de la wilaya, à près de 70 km de la ville de Annaba, on trouve Chetaïbi, « Tekkouche ou Herbillon » pour les nostalgiques. Une forte animation règne dans ses magnifiques plages au sable d’or avec l’installation de camps de colonies de vacances improvisés par certains habitués, qui préfèrent passer leurs vacances d’été dans cette belle contrée et parmi lesquels on remarque principalement des gens de Constantine.

Il est certain que l’animation estivale au bord des plages et à l’intérieur de la ville de Annaba ira crescendo tout au long du mois d’août avec la présence de vacanciers du sud du pays dont des centaines d’enfants de familles nécessiteuses invités à découvrir et à profiter de la mer au titre d’une opération de solidarité, et également pas moins de 400 fonctionnaires du secteur de la formation en stage de perfectionnement et de mise à niveau, leurs connaissances vont apprécier les charmes de la Coquette. Ainsi , Annaba, retenue pôle d’excellence touristique dans le schéma national d’aménagement du territoire (SNAT), vivra un mois d’août exceptionnel en animation estivale avant la grande rentrée sociale.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email