-- -- -- / -- -- --
Sports

Les Pétrolières plus entreprenantes

Les Pétrolières plus entreprenantes

A la fin de cette rencontre comptant pour la première journée de la phase retour de la 3e édition de la Coupe arabe des clubs vainqueurs de coupes qui se déroule à Agadir, la paire d’arbitres polonais, MM. Marek et Bogdan, est restée étonnée par l’intensité du match mais aussi par le niveau de jeu déployé par les deux équipes.

Après les arbitres slovaques, ce sont maintenant ceux de la Pologne qui félicitent les Algériennes d’avoir offert du spectacle empli de belles facettes de jeu sur le plan technique, notamment par les Pétrolières qui paraissaient plus entreprenantes que leurs voisines d’El-Biar. Le début de la rencontre est d’une rapidité telle que les coéquipières de Dob prennent l’avantage en inscrivant deux buts mais les El-Biaroises répondent par l’entremise de Haffar et Iberaken pour niveler le score.

Depuis, le score à égalité reviendra à plusieurs reprises même si de temps à autre, on assiste à des pertes de balles en attaque dans les deux camps. Cela s’explique par le fait que chaque formation avait peur de rater ce match très important et qui pourra compliquer les choses pour la suite de la compétition au vaincu.Il n’en demeure pas moins que les deux équipes retrouvent leur handball et aucune équipe n’arrive à prendre le large au score.

Les Pétrolières avec leur défense 0:6, gênent considérablement l’attaque el-biaroise qui arrive quand même à renverser la vapeur pour la première fois depuis le début de la rencontre. 6-5 à la 18e minute de jeu puis 7-5 par l’entremise de Benaicha qui parvient à tromper l’irréprochable Souhila Abdelkader, meilleure joueuse de la rencontre qui reste la principale artisane de la victoire des Pétrolières.

Les El-Biaroises auraient pu porter l’estocade à trois buts d’écart mais le tir de Souhila Benaicha sort loin du cadre.Sans trop se précipiter, les camarades de Sihem Hemissi vont « garder » le ballon en attaque, jouer tactiquement pour trouver la faille au sein de la défense adverse.

Amel Hamrouni fait des ravages dans son aile fétiche et ce ne sont pas les El-Biarosies qui affirmeront le contraire. Aussi, le GSP revient à un point puis nivèle la marque par Ould Taleb. A 7 partout, tout est à refaire mais sur la prochaine attaque, le HBCEB perd la balle et les Pétrolières profite pour marquer le 8e but. Iberaken remet les pendules à l’heure et dans l’action qui suit Hemissi saute très haut et marque le 9e but pour le GSP pendant que Souhila Abdelkader arrête un tir de Haffar.

La même Haffar, en position excentrée, rate sa tentative et ce n’est pas le cas pour Sihem Hemissi qui ne rate pas l’occasion pour porter l’estocade à 2 buts d’écart (10-8).On joue les dernières secondes de la première mi-temps quand les El-biaroises perdent lamentablement le ballon en attaque ce dont profite Dob Nassima qui s’en va tromper le keeper adverse et rentrer aux vestiaires avec une avance de trois buts (11-8).

C’est ça le vestibule de la « sortie » du match des El-Biaroises qui commençaient à douter de leurs capacités offensives même si en défense, Feraoun et Hasnaoui étaient excellentes. Pour preuve, Amel Aït Ahmed, l’internationale gauchère du HBC El-Biar qui nous a de tout temps habitué à inscrire des buts, n’avait pas encore planter la moindre banderille.

Elle inscrira son premier but de la rencontre à la 39e minute de jeu et réduit l’écart à deux buts (13-11). Le public marocain est impressionné par le jeu des 2 équipes mais les Pétrolières montrent un visage plus séduisant, profitant .des erreurs des El-Biaroises, très pressées en attaque pour revenir au score.

Ould Taleb, bien servi par Senouci, s’en va en contre-attaque pour inscrire le 14e but. Hasnaoui répond par un très joli but (14-12 à la 41e mn) mais le HBCEB qui récupère une balle, n’arrive pas à marquer un but pour revenir à une longueur d’avance.

Ce sont les Pétrolières qui, en infériorité numérique (sortie temporaire pour deux minutes de Senouci) reprennent le large (15-12).A un quart d’heure de la fin, le GSP mène de deux buts d’écart (15-13), mais Hamrouni prend le meilleur sur la défense (16-13).

Chikr, le pivot du GSP, bien servie donne quatre buts d’écart pour son équipe. Les filles du HBCEB sont énervées et perdent trop de balles en attaque. Karim Achour, le coach du HBCEB demande un time-out pour ressourcer ses troupes. Il a bien fait. Ses joueuses sont énervées sur le terrain. Sur la reprise, Haffar marque. El-Biar revient à trois points (17-14) et il ne reste que 8 mn. 2e sortie pour deux mn de Houda Senouci.

Le GSP, en infériorité numérique, est en défense et c’est l’occasion pour les coéquipières de Benaicha de revenir à deux points d’écrt mais la capitaine du GSP, Lamia Iem, subtilise la balle pour aller enclencher une contre-attaque et inscrire en force le 18e but. Souhila Benaicha rate à l’aile. Le GSP, lui, calme le jeu en attaque puisqu’il ne reste que 5 minutes. Sur l’action qui suit, Dob régale le public d’un joli geste technique et ouvre la voie de la victoire à son équipe qui mène désormais 19 à 14.

Le dernier but el-biarois est à mettre à l’actif de Ait Ahmed suite à une belle feinte (19-15) et Souhila Abdelkader arrête spectaculairement un face-à-face avec l’autre Souhila (Benaicha). Hamrouni et Benhamadi inscriront les deux derniers buts pour le GSP qui termine en apothéose cette rencontre en l’emportant sur le score de 21 à 15. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email