-- -- -- / -- -- --
Sports

Les Pétrolières intraitables

Les Pétrolières intraitables

Le Groupement sportif Pétroliers a remporté, sous sa nouvelle appellation, sa 7e coupe d’Algérie

après sa victoire devant l’ASW Béjaia 3 sets à 0 (25-18, 25-15, 26-24) vendredi à la salle Tahar-Belakhdar de Chéraga.
Menées par la capitaine Fatma Zohra Oukazi, les Pétrolières qui ont réalisé le doublé (Coupe-championnat) confirment une nouvelle fois leur suprématie sur le volley féminin algérien.
Pourtant, l’équipe de l’ASW Béjaia, drivée par Malek Aleb, a bien entamé le match en réussissant un (5-1) puis (8-3) faisant douter les joueuses de l’entraîneur Salim Achouri. Mais, à partir de sa première égalisation (10-10) le GSP a fait cavalier seul en creusant l’écart et plier le premier set en sa faveur 25 à 18.

La physionomie du second set a été complètement différente avec une entrée en force des Pétrolières qui ont dominé les débats de bout en bout profitant des erreurs des joueuses béjaouies. L’écart ne cessait d’augmenter avec un (10-15), puis (22-14). Le GSP a largement remporté le set (25-15), prenant une option pour le sacre. 

Les joueuses ont ensuite fait valoir leur expérience en appuyant sur l’accélérateur en début du 3e set pour tenter de plier le match, comme l’atteste le score au visible au tableau d’affichage avec un sans appel (5-0).

Les coéquipières de Kahina Arbouche menées par un écart de 10 pts (9-19), ont réussi l’exploit d’égaliser à 24-24, avant de céder courageusement, et perdre et le set (24-26) et le match (0-3)
Maintenant le GSP, va pouvoir se consacrer à la préparation de la défense de son titre de coupe d’Afrique des clubs champions en mars au Caire.

Déclarations

Salim Achouri (entraîneur GS Pétroliers) : Chaque année, on trace le doublé national comme objectif. Le match a été passionnant notamment vers la fin du dernier set.

Connaissant le caractère de mon équipe qui ne lâche rien j’ai effectué des changements en fin de rencontre. L’équipe adverse a repris confiance et nous a créé des difficultés, mais notre envie de gagner était largement plus forte. Un entraîneur doit prendre des risques. Mais j’ai gagné en testant sans frais l’ensemble de l’effectif avant d’aller défendre notre titre de coupe d’Afrique des clubs au Caire. 

Malek Aleb (entraîneur ASW Béjaia) : L’expérience du GSP a été déterminante aujourd’hui. Nous avons une équipe jeune capable de surprendre dans deux ou trois années. Mon équipe a eu des moments forts, mais n’a pas su les gérer devant un adversaire qui n’est pas à présenter. Je félicite mes joueuses qui qui ont tout donné.

Fatma Zohra Oukazi (capitaine GS Pétroliers) : Cette nouvelle coupe d’Algérie vient récompenser nos efforts. Bravo à toute l’équipe. Le coach a pris de gros risques en fin de match ce qui a donné des idées à l’équipe de Béjaia. On doit se concentrer pour la coupe d’Afrique car on doit absolument garder notre titre.
Yasmine Oussalah (joueuse ASW Béjaia) : On a bien débuté le match et l’équipe du GSP a été vraiment mise en difficulté. Par la suite, nous n’avons pas pu tenir le coup. C’est seulement notre deuxième finale disputée. L’expérience de l’adversaire lui a permis de gérer le match. Félicitations à l’équipe sacrée.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email