Les pelouses de tous les tracas : Retour à la case départ – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Sports

Les pelouses de tous les tracas : Retour à la case départ

Les pelouses de tous les tracas : Retour à la case départ

La vitrine (un terme usurpé) ou la locomotive (re-usurpation) parce qu’il n’est ni l’une ni l’autre ou l’est grâce à une « popularité » sans cesse mise à mal chez nous, le « roi » football, à la recherche d’une hypothétique couronne, fait encore parler.

Dans le mauvais sens. Dans le concert africain qui plus est. Re-qui plus est, dans un domaine que le large public pensait définitivement réglé.

Page tournée ? Pire. Rouverte alors que les coupes africaines interclubs amorcent le 2e tour préliminaire. Encore en course après l’élimination sans gloire du CS Constantine (en Ldc) et l’ASO/Chlef (Caf), le tandem CR BelouizdadCRB Le Chabab Riadhi Belouizdad plus couramment abrégé en Chabab Belouizdad ou encore CRB, est un club de football algérien basé dans le quartier de Belouizdad à Alger, est fondé le 15 juillet 1962., quadruple champion d’Algérie en titre, engagé en C1, et l’USM Alger, dernier vainqueur en date de la C2 et qu’attend un sacré derby maghrébin sur la route de la défense de son titre face aux Marocain du FUS Rabat, ne croyaient pas, alors pas du tout, revivre les affres des précédentes éditions des coupes africaines où il leur fallait chercher un point de chute pour se caser et recevoir leurs invités dans des conditions dignes de leur rang. A la hauteur de leurs ambitions.

Les responsables du Chabab, à la recherche d’un destin continental et qui ont mis le paquet pour monter la meilleure équipe possible en recrutant à tour de bras des joueurs de qualité, ont dû sûrement tomber des nues lorsque leur est parvenue une missive émanant de la CAF leur enjoignant de lui communiquer (jusque-là c’est une procédure normale et n’inquiète pas outre mesure) le nom de l’enceinte devant abriter, pour le compte du 2e tour préliminaire de Ldc, leur rencontre- retour, le 1er du mois prochain (Octobre), devant les Sierra-Léonais de BO Rangers.

Ce qui n’est pas normal, et c’est un fait qui fait mal autant qu’il fera couler de l’encre et de la salive, c’est que le onze de Laâquiba, qui ne peut pas compter sur son jardin du « 20 Août 55 » (tout à fait normal), se retrouve dos au mur avec des choix de domiciliation (remarque également valable pour les Usmistes algérois) pour le moins curieux, la Caf, dans ladite correspondance leur apprenant que seules trois possibilités leur sont offertes s’ils ne veulent pas recevoir en dehors des frontières.

Trois stades en somme : « Salem-Mabrouk » de Rouiba (Alger), « Chahid-Hamlaoui » (Constantine) et le « 19-Mai 1956 » (Annaba). Ou l’histoire qui se répète. Cette fois sans le stade du « 8 Mai 45 » de Sétif qui avait constitué l’alternative pour les représentants algériens en Coupes africaines et qui disparaît cette fois d’un tableau pour le moins sombre. Merci la structure dirigée par notre ami Motsepe de nous rappeler aux mauvais souvenirs des exercices passés (c’est récent) quand les équipes algériennes partaient à l’aventure avec le statut de SDF patentés.

Merci, aussi et encore, de nous apprendre que l’Algérie de cette saison qui vient à peine de s’ouvrir, ne ressemble pas ou plus à celle qui, de la reconnaissance de l’Afrique et pas seulement, a aligné succès après succès en organisant, dans des stades flambants neufs et répondant aux standards internationaux, deux tournois majeurs de suite ( CHAN et CAN U17), sans parler des Jeux Méditerranéens et des Jeux Panarabes, n’a plus les moyens de répondre au cahier de charges en « sauvant la mise » avec trois enceintes en tout et pour tout, homologuées. Qu’en pensent le CRBCRB Le Chabab Riadhi Belouizdad plus couramment abrégé en Chabab Belouizdad ou encore CRB, est un club de football algérien basé dans le quartier de Belouizdad à Alger, est fondé le 15 juillet 1962. et l’USMA dont les choix sont réduits à leur plus simple expression ?          

Qui jouera à Rouiba (dans quel état est-il en fait ?) et qui, en l’absence d’autres issues, devrait se préparer à « voyager » loin de ses bases, ce qui ajoute un peu plus aux « peines » de leurs publics respectifs en raison des problèmes de transport, les kilomètres à parcourir faisant foi ? Qu’est-ce qui fait que l’Algérie du CHAN et de la CAN U17 ne devrait pas ressembler à l’Algérie qui compte sur deux de ses meilleurs représentants pour briller sur la scène en attendant la CAN ivoirienne où Belmadi et ses troupes comptent bien s’illustrer ?  On reprend les mêmes travers et on recommence. Dans l’a peu-près et le bricolage.

L’incompétence toujours. L’Afrique nous regarde. Quid du dossier algérien pour l’organisation de la CAN 2025 ?  Croisons les doigts . . .  

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email