-- -- -- / -- -- --
Monde

Les missiles de la coalition interceptés par la DCA syrienne

Les missiles de la coalition interceptés par la DCA syrienne

Le ministère russe de la défense a rendu public un listing des missiles de la coalition interceptés ou abattus par la DCA syrienne lors de l’agression tripartite perpetrée vendredi dernier par les
Lors des bombardements effectuées contre la Syrie par la coalition tripartite, la défense antiaérienne syrienne a utilisé 112 missiles antiaériens, a déclaré Igor Konachenkov, porte-parole de la Défense russe.

Dans la nuit du 13 au 14 avril, la défense antiaérienne syrienne a eu recours à 112 missiles antiaériens guidés, y compris 25 du système antiaérien Pantsir, a expliqué  Igor Konachenkov, porte-parole de la Défense russe.
« Pour faire face à l’attaque, au total 112 missiles antiaériens guidés ont été utilisés », a-t-il indiqué.

Le porte-parole de la Défense russe a ajouté que pour repousser l’attaque, l’armée gouvernementale syrienne avait eu recours à des systèmes de missiles sol-air S-200, S-125, Bouk, à des 9K33 Osa, véhicules antiaérien équipés de missiles sol-air, à des 9K35 Strela-10, systèmes antiaérien mobiles à courte portée et à des systèmes antiaériens Kvadrat.

Sur 103 missiles tirés, 71 ont été interceptés par la DCA syrienne, informe le ministre russe de la Défense. Le bombardement a été mené sous couvert d’une opération visant à éliminer de prétendues armes chimiques de cet État, suite à l’attaque chimique qui aurait été perpétrée le 7 avril à Douma, près de Damas, selon les pays occidentaux.
La Russie a démenti les informations concernant une bombe au chlore qui aurait été larguée par les forces gouvernementales syriennes. Les militaires russes ont qualifié de fausses les photos de victimes de la prétendue attaque chimique à Douma, publiées par les Casques blancs sur les réseaux sociaux. Moscou estime que l’objectif de ces informations mensongères est de protéger les terroristes et de justifier d’éventuelles actions extérieures.

Une mission de l’OIAC est arrivée le 14 avril à Damas pour enquêter sur l’attaque prétendue chimique à Douma, c’est-à-dire après le bombardement par les pays occidentaux.Etats-Unis, la Grande Bretagne et la France.

Le listing établi par le Ministère Russe de la Défense concernant l’efficacité de la défense anti-aérienne, type par type :

Pantsir : 25 Cibles engagées, 23 cibles abattues
BUK : 29 missiles engagés, 24 cibles abattues
OSA-AK : 11 missiles engagés, 5 cibles abattues
Strela 10 : 5 missiles engagés, 3 cibles abattues
Qvadrat : 21 missiles engagés, 11 coups au but
S-125 : 13 missiles engagés, 5 cibles abattues
S200 : 8 missiles tirés, aucun coup au but.
On remarquera l’engagement confirmé des BUK pour la première fois et le succès du Panstir.
71 missiles ont été abattus sur les 113 tirés. ce qui reste un taux d’interception très élevé.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email