Les magistrats appelés à une meilleure prise en charge des citoyens – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Les magistrats appelés à une meilleure prise en charge des citoyens

Les magistrats appelés à une meilleure prise en charge des citoyens

Le président du Conseil d’Etat, Mohammed Bennaceur, a affirmé, ce lundi, à Blida, que les présidents de cours et les procureurs généraux étaient « tenus de réserver un bon accueil aux citoyens et de veiller à régler leurs problèmes ».

Présidant l’installation du nouveau président de la cour de Blida, Kamel Ghazali, qui remplace Mohamed Regueg, Mohammed Bennaceur a souligné que « les présidents de cours et les procureurs généraux sont tenus de se rapprocher des citoyens, qui sont au cœur du processus de réforme ».

Mohammed Bennaceur précise que la réalisation de ces réformes exigeait la conjugaison des efforts de tous les acteurs du corps de la magistrature (greffiers, avocats, huissiers de justice, agents et auxiliaires de justice), qui sont appelés, à « unir leurs forces pour parvenir à une magistrature moderne, juste et rassurante pour tous ».

Le président du Conseil d’Etat est revenu sur les missions assignées aux présidents de cours et aux procureurs généraux, à savoir la lutte contre la criminalité, sous toutes ses formes et manifestations. Il a aussi soulignés les missions de la lutte contre la criminalité transnationale, en rappelant les nouvelles lois promulguées par le législateur algérien relatives à la lutte contre la traite des êtres humains, le blanchiment d’argent et à la prévention des drogues et des psychotropes.

Dans le même contexte, Bennaceur a indiqué que le mouvement partiel opéré récemment par le président de la République dans le corps des présidents de cours et des procureurs généraux visait à sélectionner les meilleures compétences afin d’apporter la plus-value requise et de contribuer à l’amélioration du rendement de la magistrature et à la moralisation du travail au sein des cours de justice.

Le président du Conseil d’Etat a conclu son propos en félicitant le nouveau président de la cour de Blida, lui souhaitant plein succès dans ses nouvelles missions. Il a également remercié l’ancien président, Mohamed Regueg, pour les grands efforts qu’il a consentis tout au long de son mandat pour promouvoir le travail judiciaire, servir les intérêts des citoyens et lutter contre la criminalité.

A Tizi Ouzou, toujours dans le cadre du mouvement partiel opéré dans le corps de la justice, la cour de Tizi Ouzou vient de connaître son nouveau président. Il s’agit de Mohamed Guerrouabi qui a succédé à Mohamed-Salah Chebira. Et c’est en présence des autorités civiles et militaires, à leur tête, le wali Djillali Doumi, ainsi que les élus des deux chambres, que Mohamed Guerrouabi, a été installé, hier, par Mokhtar Rahmani, directeur central au niveau du ministère de la Justice.

Les présidents des deux cours de justice  des wilayas de Sétif et Guelma et les procureurs généraux près les cours de  Guelma, Jijel et M’sila ont été installés également hier dans leurs fonctions. Dans la wilaya de Sétif, Hadj Mihoub Sidi Moussa Kamel a été installé dans  ses fonctions de nouveau président de la cour de justice de Sétif en  remplacement d’Azzedine El Orfi au cours d’une cérémonie présidée par  Hocine Sakhraoui, président de chambre à la cour suprême, représentant le ministre de la Justice, Garde des Sceaux.

A Guelma, Mahmoud Azioune et Larbi Akrout ont été installés dans leurs fonctions respectives de nouveau président et nouveau procureur général de la cour de justice de cette wilaya par Lakhdar Hemissi, représentant du ministre de la Justice, Garde des Sceaux en présence de la wali Houria Aggoune.

A Jijel, il a été procédé à l’installation de Boumaâli Mabrouk dans les fonctions de procureur général près la cour de justice de cette wilaya en remplacement de Belmouloud Yahia par Bourouina Mohamed, président de section à la cour suprême.

Dans la wilaya de M’sila, Fayçal Bendaas a été installé dans les fonctions de procureur général près la cour de justice de cette wilaya en remplacement de Djamel Eddine Naïdjaoui au cours d’une cérémonie tenue au siège de la cour en présence des autorités locales et sous la présidence de Mohamed El Mahdi Mohoub, représentant du ministre de la Justice, Garde des Sceaux.

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email