-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les intendants toujours en grève : Un rassemblement est prévu à Alger

Les intendants toujours en grève : Un rassemblement est prévu  à Alger

La grève des intendants de l’Education nationale, enclenchée au lendemain de la rentrée scolaire, a été reconduite pour la quatrième semaine. Un rassemblement sera tenu demain à Alger pour dénoncer « le silence et la fuite en avant » du ministère de l’Education nationale.

Cette décision a été prise suite à l’absence d’une quelconque réaction effective de la part du ministère de la tutelle, a indiqué hier la commission des intendants affiliée à l’Unpef dans un communiqué.

La commission n’a cependant pas donné de détails sur l’endroit et le timing de cette action de protestation. Elle a appelé l’ensemble des intendants exerçant au niveau des directions de l’éducation à adhérer massivement à la grève illimitée. « En dépit des forts taux de suivi enregistrés à travers les différentes wilayas, la tutelle continue à nous mépriser », lit-on dans le document qui ajoute : « Cette attitude traduit bel et bien le désengagement des responsables de la tutelle ».

La commission dénonce également l’exclusion dont ses adhérents sont victimes, tout en évoquant la directive ministérielle commune datant de lundi dernier et portant sur le droit des intendants à une prime pédagogique, et ce à l’instar des autres fonctionnaires du secteur.

Cette instruction complétant la précédente directive 004/2014 de juillet dernier vient les priver de leur droit à cet avantage professionnel.

« Pourquoi cette exclusion alors que nous faisons également partie du corps pédagogique », s’interrogent-ils, rejetant le motif avancé par la tutelle, à savoir que cette prime concerne seulement le corps enseignant. « Alors que nous nous attendions à une satisfaction effective de nos doléances, nous avons été surpris par cette nouvelle annonce », regrette la formation syndicale, qui se dit déterminée à maintenir sa protestation jusqu’à l’obtention de ce qu’elle considère comme « un droit légitime ».

La commission compte multiplier ses actions en observant des sit-in hebdomadaires devant les directions de l’éducation. Pour rappel, le syndicat avait opté pour la poursuite, pour la troisième semaine consécutive, de ce débrayage suite à l’échec des discussions avec le ministère.

A travers ce mouvement de protestation, les intendants exigent du ministère de l’Education « la rétribution aux intendants des primes d’expérience professionnelle et de la documentation ». Les intendants réclament ainsi une revalorisation au même titre que les autres corps de l’éducation.

La commission a tenu à rappeler, dans son communiqué, que les intendants demeurent le corps qui est exclu des indemnités spécifiques relatives à la nature de leur fonction et de leurs tâches administratives, éducatives, pédagogiques, financières et comptables, ainsi que des différentes responsabilités.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email