-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les intendants dénoncent les engagements non tenus de la tutelle

Les intendants dénoncent les engagements non tenus de la tutelle

Les intendants de Béjaïa ont pris d’assaut hier le siège de la direction de l’éducation de la wilaya où ils ont tenu un rassemblement de protestation comme annoncé à l’issu de leur dernier conseil le 14 du mois courant.

Cette action de protestation, la énième du genre, est menée par le syndicat national du personnel de l’intendance (SNPI / UGTA).
Hier, le responsable du syndicat à Béjaïa Korriche est monté au créneau pour rappeler que « les engagements pris par la tutelle lors des différentes réunions de la commission technique mixte de novembre de l’année passée et celles d’après n’ont pas été suivies d’effets sur le terrain ».

Et d’ajouter : « des responsables de la tutelle ne cessent de faire des déclarations dans les médias lourds annonçant la prise en charge de nos revendications mais sur le terrain aucune décision n’est mis en application à ce jour », ajoute-t-il, avant d’avertir que d’autres actions vont être entreprises à l’avenir si aucune réponse n’est donnée par la tutelle dans les jours à venir, allant jusqu’à menacer le boycott des travaux de préparation de la rentrée scolaire prochaine qui vont être entamés dans quelques semaines à venir.

Notre interlocuteur, dira : « A travers notre action nous voulons dire que la tutelle dispose de deux mois pour répondre à nos revendications et elle ne pourra nous en vouloir si nous reprenions la protestation à la rentrée scolaire ».

Concernant les points qui tiennent à cœur les intendants qui « n’ont pas été prises en charge » notamment, « l’indemnité de responsabilité et de caisse, la promotion des agents des services économiques au poste de sous-intendants, l’accélération de la procédure de promotion des sous intendants qui est très lente, l’allègement des conditions d’accès au grade d’inspecteur, l’ouverture de postes budgétaires pour les candidats admis en liste d’attente de concours session 2014, l’ouverture de session de rattrapage pour les concours professionnel, indemnisation du personnel de l’intendance pour tous travaux supplémentaires (gestion des cantines, gestion des internats, vente du manuel scolaire), l’octroi de la prime d’encadrement, etc.

Pour rappel, dans une déclaration sanctionnant son dernier conseil de wilaya, le SNPI/UGTA dénonce la politique de « deux poids et deux mesures » du département de Benghebrit, qui a donné lieu à « l’exclusion et l’injustice à leur égard par rapport aux autres corps du même secteur ».

Et d’ajouter : « depuis sa dernière reprise de travail il y a plus de sept mois, le personnel de l’intendance constate avec amertume que rien n’a été fait de ce qui avait découlé des rencontres tenues en novembre 2014 », soulignant l’exclusion du personnel de l’intendance de l’éducation de l’indemnité d’expérience pédagogique (IEP) et l’indemnité de documentation pédagogique (IDP) que les autres corps du secteur en ont bénéficiée.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email