-- -- -- / -- -- --
Monde

Les insurgés entament le retrait des armes lourdes

Les insurgés entament  le retrait des armes lourdes

Les indépendantistes de la république autoproclamée de Donetsk (DNR) ont entamé le retrait des systèmes d’artillerie de la ligne de séparation fixée dans les accords de Minsk. « Les forces armées de la république populaire de Donetsk ont procédé au retrait des systèmes d’artillerie de la ligne de séparation fixée par l’accord de Minsk du 19 septembre 20143, a annoncé mercredi le ministère de la Défense de la DNR.

Le 12 février à Minsk, les pays faisant partie du « format Normandie » (Russie, Ukraine, France et Allemagne) ont signé un texte destiné à mettre un terme au conflit dans le Donbass. L’accord engage notamment l’armée ukrainienne à retirer ses armes lourdes de la ligne de confrontation actuelle et les insurgés, de la ligne fixée dans les accords de Minsk de septembre 2014. 

Les forces d’autodéfense de la république populaire autoproclamée de Lougansk (LNR) retirent également l’artillerie lourde du « chaudron de Debaltsevo », à l’intérieur duquel seraient encerclés 6.000 à 8.000 soldats ukrainiens, annonçait le 14 février Alexeï Kariakine, président du parlement de la LNR. « Nous retirons l’artillerie lourde (…) Ensuite, la trêve commence par un cessez-le-feu. Aussi, les militaires ukrainiens seront-ils obligés de se rendre et de déposer les armes », a déclaré M. Kariakine à l’agence d’information de Lougansk.

La petite ville de Debaltsevo, située dans la région de Donetsk, est un nœud ferroviaire stratégique où se croisent les lignes desservant Kharkov, Marioupol, Rostov-sur-le-Don, Taganrog et Moscou. Les hostilités ont paralysé le fonctionnement de la gare de Debaltsevo et le transport ferroviaire de marchandises entre le Donbass et le reste de l’Ukraine. Les troupes ukrainiennes y sont pratiquement encerclées dans une sorte de chaudron par les rebelles. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email