-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les inspecteurs de l’éducation menacent de boycotter les examens

Les inspecteurs de l’éducation menacent de boycotter les examens

Les inspecteurs de l’Education nationale menacent de recourir, encore une fois, à la protestation. Ils comptent boycotter les examens professionnels.

Dans un communiqué rendu public hier, le Syndicat des inspecteurs de l’éducation nationale (SIEN) se dit plus que jamais déterminé à continuer la lutte avec des moyens diversifiés. Il menace de ne pas assurer l’encadrement des centres de déroulement des examens et des centres de correction.

« Les inspecteurs de l’éducation dénoncent vigoureusement la politique de fuite en avant du ministère de l’Education national, qui continue à ignorer nos revendications restées en suspens à ce jour », lit-on dans le même document.

Cette entité syndicale a indiqué que son Conseil national décidera de la forme et de la date des prochains mouvements de protestation à entreprendre, étant donner que les inspecteurs de l’éducation appellent à la reprise de la grève.

Le syndicat a également menacé de rompre tout contact avec l’administration, de ne pas mettre en œuvre les sujets et enfin de ne pas prendre part aux rencontres nationales et régionales supervisées par le département de l’Education nationale et des sessions de formation.

Les inspecteurs de l’éducation menacent également de boycotter les examens de compétence des professeurs de l’enseignement secondaire et technique.

Ils ont a, par ailleurs, dénoncé les comportements anarchiques et les décisions intempestives de la tutelle. « Des comportements et des décisions qui ne servent en rien l’école algérienne, encore moins les inspecteurs de l’éducation nationale, notamment concernant les chapitres formation, orientation, accompagnement et contrôle « , lit-on dans le communiqué du syndicat. Le SIEN rappelle avoir demandé audience à deux reprises par le truchement de correspondances officielles, l’une en date du 9 février l’autre 26 février 2017.

Il convient de noter que, le Conseil national du Syndicat des inspecteurs de l’éducation nationale a été agréé au mois d’avril dernier et compte plus de 500 adhérents.

Il s’est réuni en session extraordinaire le 29 octobre dernier à Alger. Au cours de celle-ci, Rabie Chelabi, inspecteur de la matière sciences de la nature et de la vie, a été désigné secrétaire général, en remplacement de Tahar Mokhtari, parti en retraite.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email