-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les inondations à l’origine d’une grève générale

Les inondations à l’origine d’une grève générale

Le lycée technique d’Ihaddaden était paralysé lundi par une grève générale des travailleurs, enseignants et élèves.

Ces derniers ont observé une grève générale commune afin d’interpeler les responsable du secteur au niveau de la wilaya et au niveau central sur la dégradation des infrastructures et les dangers que représentent les plafonds endommagés par les infiltrations des eaux pluviales sur la vie des élèves et enseignants d’autant que des plaques se détachent du plafond et sont déjà tombées par terre. Une situation devenue insupportable pour tout le monde.

Celle-ci est accentuée par les inondations enregistrées ces derniers jours suite aux fortes intempéries qui ont affecté la wilaya et qui ont encore pénétré dans les classes et blocs et endommagé les plafonds et murs construits en amiante.

« Nous avons saisis les autorités de wilaya et les autorités du secteur par le passé mais, aucune décision n’a été prise à ce jour et la situation des infrastructures de l’établissement continuent de se dégrader mais, les dernières intempéries ont vu les choses s’empirer », déclarent des enseignants.

Une commission a été diligentée hier par la direction de l’éducation et une fiche technique sera élaborée afin de réaménager l’établissement, a-t-on appris.

« Certains enseignants n’ont pas manqué de relever sur Radio Soummam que « des lycéens sont déjà décédés à cause de cancers que l’amiante avec laquelle sont construites les infrastructures pourrait en être l’origine ».

A Boukehlifa, des Lycéens ont fermé hier aussi le siège de l’APC pour exiger la mise à leur disposition de transport scolaire pour se déplacer à Tichy ou ils poursuivent leurs études secondaires.

Ceci pendant qu’Adekar, les parents d’élèves du nouveau Lycée ont appelé hier les autorités du secteur afin d’intervenir pour la prise en charge des carences auxquels fait face l’établissement, notamment la mise en service du chauffage, l’infiltration des eaux pluviales par les fenêtres, le renforcement du lycée en personnel administratif notamment, les adjoints d’éducation, lesquels devaient être affectés il y a quelques semaine mais, cela tarde à se faire, nous dit-on. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email