-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les héritiers contestent : la cour se prononce pour la liquidation de La Tribune

Les héritiers contestent : la cour se prononce pour la liquidation de La Tribune

Contre toute attente, le tribunal de Sidi M’hamed s’est prononcé hier pour la dissolution effective du quotidien La Tribune tout en ordonnant la désignation d’un liquidateur.

Le verdict est tombé comme un couperet, provoquant une grande déception chez le personnel du journal et les principaux associés, à savoir les Ameyar et les Bachir Cherif, héritiers de la Sarl OMP, éditrice de La Tribune : « Nous venons d’assister au prononcé de la décision au tribunal de Sidi M’hamed.

Celui-ci vient d’ordonner la dissolution de la société OMP avec désignation d’un liquidateur. Inutile de vous dire que cette décision nous a anéantis », regrette la famille Ameyar dans un communiqué de presse.

Jugés injustifiables par la veuve Ameyar, dont le défunt mari a été l’un des principaux fondateurs du journal, les motifs invoqués par le juge pour expliquer cette liquidation sont l’absence d’agrément de l’associé principal (qui détient actuellement 46 % des parts), la mésentente entre les associés du journal ainsi que l’excès de procédure.

Une décision qualifiée de précipitée par les héritiers de La Tribune. « D’autant que la loi impose des conditions strictes pour parvenir à cette limite extrême qui fait perdre leur emploi à des dizaines de travailleurs pères de famille », a-t-on argué.

Les principaux héritiers s’interrogent sur les motifs réels d’une telle décision. « Est-ce que le juge du référé, juge du provisoire qui ne statue que dans l’urgence et ne peut examiner les conditions exigées par la loi, peut prononcer la dissolution d’une société ? ».

Dans ce même communiqué, la veuve Ameyar a rappelé que la fermeture du journal décidée par deux associés minoritaires est intervenue au moment où elle venait de remporter le combat pour s’intégrer dans la société en lieu et place de feu Kheireddine Ameyar. « Il aura fallu 15 ans pour que la justice finisse enfin par nous reconnaître cette qualité de façon claire et définitive.

C’est à ce moment-là que Tifaoui Chérif et Djerad Djamel demandent au juge du référé la liquidation de la Sarl OMP, éditrice du journal La Tribune », a-t-elle regretté. Dans ce même communiqué, Mme Ameyar a justifié son recours à la justice pour empêcher la fermeture du journal après avoir tenté de négocier avec Tifaoui Chérif et Djerad Djamel, qui campaient obstinément sur leur décision sans consulter les autres parties.

« Ils ont refusé de nous écouter, ce qui nous a conduit à faire une intervention volontaire dans le but de s’opposer à cette dissolution que rien ne justifiait », a-t-elle encore expliqué. Le dossier La Tribune est loin d’être classé, les principaux associés ne lâchent pas prise et comptent faire appel du jugement rendu hier à l’encontre de leur journal.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email