-- -- -- / -- -- --
Monde

Les Hachd al-Chaabi visés par l’aviation US, 35 morts

Les Hachd al-Chaabi visés par l’aviation US, 35 morts

Les forcées armées américaines ont porté une frappe mardi matin contre les positions des milices chiites, sur la frontière irako-syrienne, a annoncé une source à Sputnik.

Les forcées armées américaines ont porté une frappe ce mardi matin contre les positions des groupes de résistance anti Daech, sur la frontière irako-syrienne, a annoncé une source à Sputnik.

Les États-Unis ont frappé ce mardi, à 4h00 heure locale, les combattants du groupe Hachd al-Chaabi, disposées sur la frontière irako-syrienne, a annoncé une source à Sputnik.

Suite à la frappe, on compte parmi les groupes 35 morts et 25 blessés, dont des chefs de guerre. « Les avions américains ont attaqué les combattants du groupe Seyid Şuheda.

Les blessés ont été conduits dans divers hôpitaux d’Irak. Certains blessés sont dans un état jugé très grave. La zone où la frappe a été portée se trouve sur la frontière irako-syrienne, à 20 km de la ville d’Al-Baaj », a déclaré le commandant de Hachd al-Chaabi, Ali Hasim Huseyni. Et d’ajouter : « Nous condamnons énergiquement cette attaque délibérée ».

Au cours de ces dernières semaines, les combattants des Unités de mobilisation populaire irakiennes (Hachd al-Chaabi), qui se sont fixées la tâche de nettoyer la frontière irakienne de Daech jusqu’à la ville d’Al-Qaïm, dans la province d’Al-Anbar, ont réussi à expulser les terroristes de deux points de contrôle, dont un est situé sur la route menant à Mossoul.

Selon le vice-président irakien Nouri al-Maliki, bien que les États-Unis s’attribuent un rôle définitif dans l’opération de libération de Mossoul, la contribution principale revient aux soldats irakiens, aux milices populaires et à l’aviation irakienne.

La victoire sur le groupe terroriste Daech à Mossoul est une réussite de l’armée irakienne et des milices populaires, mais non des États-Unis, a déclaré récemment à Sputnik le vice-président irakien Nouri al-Maliki.

« [Les États-Unis] déclarent — je suis désolé et le réfute — que cette victoire [à Mossoul] est leur succès, que c’étaient eux qui menaient la guerre, mais en fait, c’est la victoire de l’armée irakienne. Oui, ils nous ont soutenus avec leur aviation, mais la contribution principale revient aux soldats irakiens, aux milices populaires et à l’aviation des forces armées irakiennes », a déclaré M.al-Maliki.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email