-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les habitants de Tamda bloquent le trafic routier

Les habitants de Tamda bloquent le trafic routier

Ni les récentes menaces du wali par intérim de ne pas recevoir les gens qui ferment la route et de ne pas prendre en charge leurs doléances, ni les appels du maire n’ont fait plier les habitants de Tamda de couper la RN 12 hier matin pour mettre sur la table plusieurs revendications non satisfaites, selon eux, depuis de très longs mois.

Ces derniers avaient maintes fois coupé la RN 12 par le passé, pour les mêmes raisons. Sans réserve, ils ont encore coupé cette route reliant Béjaïa à Alger, Bouira et Tizi Ouzou ainsi que plusieurs wilayas du centre du pays, bloquant des milliers d’automobilistes sur les lieux. Les mécontents ont obstrué la voie au moyen de troncs d’arbres et de pierres au niveau du lieu-dit sens unique d’El-Kseur. Leurs revendications portent entre autres sur « l’aménagement du passage à niveau non gardé après l’accident ferroviaire survenu avant-hier vers 19h et au cours duquel deux frères âgés de 29 et 31 ans avaient été blessés. Ces derniers avaient été heurtés par le train de voyageurs assurant la desserte Alger-Béjaïa.

Les manifestants exigent, entre autres, le désherbage et le nettoyage des accotements de la voie ferrée afin de permettre aux habitants d’avoir une bonne visibilité et de pouvoir éviter des accidents mortels, la réalisation d’un poste maçonné revendiqué depuis quatre années, l’aménagement en béton bitumeux de la route menant vers le village, l’alimentation régulière en eau potable du village et la fin de la perturbation dans la distribution de l’eau potable en général. Cette action de protestation a généré, une nouvelle fois, d’énormes désagréments aux usagers de cet important axe routier, lesquels étaient contraints de passer par la RN75, via Amizour et Tala Hamza. Cependant, le trafic routier sur la RN 75 était tellement dense que des bouchons se sont vite formés. Intervenant sur les ondes de la radio, le maire d’Oued-Ghir, Yacine Ramdani, a qualifié les revendications de ses concitoyens de « légitimes ». Il a, par ailleurs, appelé les protestataires à « la sagesse et à rouvrir la route pour ne pas pénaliser les usagers durant cette journée caniculaire et permettre aux vacanciers de rejoindre la wilaya sans difficulté ». Le maire affirme avoir saisi l’ADE et la SDE pour régler les problèmes de perturbation dans l’alimentation en eau potable et aussi pour réaliser un poste maçonné mais rien, dit-il, n’a été fait à ce jour ». Pour lui, plusieurs directions ont failli.

Notons que les habitants de Ihdadaden Oufella se sont rassemblés hier devant le siège de l’APC de Béjaïa afin de réclamer des autorités municipales la prise en charge d’un bon nombre de revendications portant sur « la distribution régulière de l’eau potable, le réaménagement rapide du réseau routier, la collecte des ordures ménagère afin de mettre un terme à l’insalubrité qui affecte le quartier depuis de très longs mois ». Les mécontents ont été reçus par l’adjoint du maire Rachid Mansouri, qui leur a expliqué les démarches entreprises afin de régler les problèmes soulevés sous peu.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email