-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les gendarmes se perfectionnent à l’université

Les gendarmes se perfectionnent à l’université

Le général-major Menad Nouba, commandant de la Gendarmerie nationale, a effectué une visite de travail et d’inspection dans des structures et centres de formation de la Gendarmerie nationale.

Il s’est rendu à l’Ecole supérieure de la Gendarmerie nationale des Issers, dans la wilaya de Boumerdès, accompagné de cadres supérieurs de ce corps constitué Cette visite, qui rentre dans le programme de ses inspections, s’inscrit dans le cadre de la constatation du niveau d’actualisation des différents programmes de formation qui doivent s’adapter à la nature de la formation avec l’accompagnement des universités algériennes, concrétisant en cela les ambitions des systèmes de formation dans l’Armée nationale populaire, le but étant de fournir un service public efficace, qui répond aux exigences du citoyen.

La formation permettra d’introduire un progrès de qualité dans l’exercice des éléments de la Gendarmerie nationale sur le terrain, avec professionnalisme et assiduité, et de se concentrer sur les méthodes de travail qui s’appuient sur les moyens scientifiques.

La Gendarmerie nationale doit être, en tout temps, un arbitre et une garantie de la préservation des libertés individuelles et collectives dans le but de servir la justice et de concrétiser l’Etat de droit. Cette visite illustre aussi la grande importance donnée à la formation de spécialisation en constatant le niveau des différentes modifications qu’ont connues les programmes d’enseignement des différentes promotions formées dans les différentes structures et écoles de formation de la Gendarmerie nationale.

À cet effet, il y a lieu de signaler l’introduction récemment d’une formation destinée aux élèves officiers, pour l’obtention d’une licence dans la spécialité « sécurité publique » en coopération avec l’université d’Alger 1 représentée par l’institut de droit pour l’année 2016-2017, la première du genre en Algérie. le système L.M.D. et la formation des officiers de la Gendarmerie nationale pour l’obtention d’un « magister spécialité sciences criminelles », en coopération avec l’université de Blida 2 pour l’année 2016-2017, pour la préparation et la formation des officiers dans le domaine des sciences de la criminalité et des preuves criminelles, d’un coté, et leur inculquer les compétences nécessaires qui les aideront dans l’exercice des missions qui leur sont attribuées, dans les meilleures conditions qui soient, à travers l’exercice quotidien des missions de police judiciaire.

Lors de sa visite à l’Ecole supérieure de la Gendarmerie nationale, le général-major a inspecté les différents paliers de la formation au niveau de cet édifice scientifique où il a reçu, ainsi que la délégation qui l’accompagnait, des explications sur la formation qu’offre l’école, ses spécialités et les différents niveaux dans tous les domaines, théorique, scientifique et pratique.

Il s’est également enquis du programme de l’école, de ses différentes infrastructures telles que les salles spécialisées, les différents laboratoires spécialisés dans la formation dans les domaines de la police scientifique et technique, les laboratoires de langues ainsi que les moyens pédagogiques.

Le général-major a reçu, à cette occasion, dans plusieurs expositions faites au niveau des différents groupes pédagogiques de l’école, des explications sur plusieurs exposés mettant en exergue les méthodes de formation qualitative, d’organisation, d’évaluation des élèves officiers de cette école qui constitue l’un des édifices de la formation en matière d’investigation criminelle et de police judiciaire au niveau national et territorial pour faire face à la criminalité croissante.

Menad Nouba et la délégation qui l’accompagnait ont également constaté un nombre important de recherches réalisées par les élèves officiers et les officiers formés à cette école, portant sur différents thèmes.

Il a également pris connaissance d’un certain nombre de recherches importantes réalisées par des officiers qui ont suivi leurs études dans cette école dans le domaine sécuritaire et celui de la lutte contre la criminalité organisée et dans les techniques de recherches, d’investigation et d’enquêtes de police judiciaire. Par ailleurs, le général-major Menad Nouba a tenu une réunion de travail avec l’ensemble des cadres exerçant au niveau de l’école.

A cette occasion, il a donné des instructions pour la promotion du niveau d’acquisition scientifique des cadres de la Gendarmerie nationale et a prôné le grand rôle que joue l’école dans le domaine de l’encadrement et de la formation des officiers dans les différentes spécialités ainsi que de la formation des officiers de pays voisins et amis, qui profitent de l’expérience des cadres de la Gendarmerie nationale dans le domaine de la sécurité publique et de la police judiciaire.

Lors de cette réunion, le général-major a souligné la nécessité de la formation continue avec l’utilisation des techniques les plus modernes pour atteindre un haut niveau de professionnalisme.

Il a également affirmé qu’une formation spéciale conforme aux méthodes pédagogiques récentes sera dispensée aux stagiaires, et ce, en coordination avec l’université algérienne dans le but de garantir un encadrement académique et de haut niveau permettant à ces catégories d’acquérir des compétences de haut niveau et à même de les habiliter à faire face aux diverses situations, et de promouvoir leurs connaissances dans différents domaines, notamment ceux qui ont un lien direct avec leurs missions futures.

Poursuivant le programme des visites d’inspection des structures de formation de la Gendarmerie nationale, Menad Nouba, accompagné de hauts cadres du commandement de la Gendarmerie nationale, s’est rendu à l’Ecole des sous-officiers de la Gendarmerie nationale de Miliana, dans la wilaya d’Aïn-Defla, où il a présidé la cérémonie de baptisassions de l’école au nom du martyr Omar Yacef, et à laquelle ont pris part les autorités civiles et militaires et des membres de la famille du martyr.

Ces derniers ont loué l’initiative du ministère de la Défense nationale d’immortaliser la mémoire du martyr en donnant son nom à l’Ecole des sous-officiers de la Gendarmerie nationale.

À cette occasion, le général-major Menad Nouba a affirmé que cette nomination est une valorisation du commandement de l’ANP des sacrifices des martyrs et se veut un rappel pour les générations à venir du rôle des martyrs dans la libération du pays. Il a ajouté que la baptisation au nom du martyr Omar Yacef dit « Le petit Omar » de l’Ecole des sous-officiers de Miliana est une occasion pour se recueillir à la mémoire des martyrs et tirer les leçons de leurs sacrifices et de l’histoire de l’Algérie pleine d’héroïsme, héroïsme des martyrs et des moudjahidine.

Durant cette visite, le général-major s’est enquis des différents niveaux de formation dans cette école, où des explications lui ont été données ainsi qu’à la délégation qui l’accompagnait sur le système de formation au sein de l’établissement, le modèle de la formation, les différentes spécialités et les niveaux de la formation dans son volet théorique, scientifique et pratique. A rappeler que cette école se charge de la formation de plus de 2 000 gendarmes dans différentes spécialités.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email