Les gardes médicales assurées durant l’Aïd – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Les gardes médicales assurées durant l’Aïd

Les gardes médicales assurées durant l’Aïd

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a donné des instruction fermes pour assurer et renforcer les gardes  médicales au niveau des services d’urgences des hôpitaux  pendant les deux jours de l’Aïd El Fitr et jusqu’à mercredi prochain, et ce à travers le territoire nationale.

Le ministre qui a présidé, jeudi soir, une réunion de coordination en visioconférence avec les directeurs de wilaya et les directeurs des établissements hospitaliers, présence des cadres de l’administration centrale, a souligné la nécessité d’assurer les gardes médicales et paramédicales au niveau de l’ensemble des établissements de santé, ainsi qu’au niveau des pharmacies privées, durant la période allant de ce vendredi jusqu’à mercredi prochain.

Une période qui coïncide avec la fin de la semaine, ainsi que la célébration des Fêtes des travailleurs et de l’Aïd El Fitr, a indiqué un communiqué rendu public par le mi ministère de la santé.

Le professeur Benbouzid a également rappeler également la nécessité de respecter l’instruction n°912 émise le 28 avril 2022 par la direction générale des services de santé. « Ce qui nécessite de créer les conditions optimales de continuité et de garantir le traitement pour les patients et de fournir tous les produits pharmaceutiques et médicaux nécessaires, en plus d’assurer les services de nettoyage et d’entretien », précise le même document.

Le ministre de la Santé s’est également exprimé sur les visites inopinées qu’il avait effectuées sur le terrain, et sur les manquements qu’il a relevé dans certains hôpitaux de la capitale, notamment ceux liés aux services d’urgence a savoir les dispositifs médicaux, les méthodes d’examen et l’équipement des salles de soins.

Le premier responsable du secteur de la santé a également exhorté les directeurs de wilayas de la santé à rattraper le retard enregistré dans la livraison d’un certain nombre de projets de services d’urgence médico-chirurgicaux pour toutes les spécialités, tout en les appelant à respecter les délais annoncés. Il a souligné  la nécessité de les achever avant la fin du premier semestre de l’année en  cours.

Le ministre a appelé les directeurs de santé à soumettre leurs propositions d’affectation des bâtiments aux urgences médicales au sein des établissements hospitaliers et leurs donner un caractère particulier ou créer carrément des hopitaux d’urgence, à l’image de l’hôpital récemment inauguré dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj. Ce qui répondra inévitablement aux exigences sanitaires de toutes les wilayas de l’Est.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email