-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les frontières rouvertes aux blessés et aux malades

Les frontières rouvertes aux blessés et aux malades

Fermées depuis 2011 suite à la détérioration de la situation sécuritaire en Libye, les frontieres algéro-libyennes sont, pour des considérations humanitaires, ouvertes aux blessés et aux personnes malades nécessitant des soins, a-t-on appris de source sécuritaire.

La décision est prise pour des considérations humanitaires, explique cette source qui précise que les frontières algéro-ibyennes restent toujours fermées mais que les personnes blessées ou souffrantes peuvent accéder au territoire algérien pour des soins.

La détérioration de la situation sécuritaire en Libye depuis la chute de Mouammar El Kadhafi, a imposé la fermeture de ces frontières. Des organisations terroristes comme « l’Etat islamique » (Daech), profitent du chaos pour s’installer en Libye où des quantités importantes d’armes et de munitions subtilisées à des casernes militaires libyennes sont disponibles et à la portée des terroristes.

L’Algérie craint d’éventuelles incursions de terroristes en territoire national à partir de la Libye, comme ce fut le cas dans l’attaque terroriste perpétrée contre Tiguentourine revendiquée par l’organisation de Mokhtar Belmokhtar, alias Khaled Abou El Abbes.

Le ministre de l’Intérieur de l’époque avait annoncé que les terroristes auteurs de cette attaque étaient venus de Libye .Pour empêcher une éventuelle agression terroriste comme celle qui a ciblé Tiguentourine, l’Algérie a décidé de fermer ses frontières avec la Libye et de contrôler les mouvements humains entre les deux pays.

Récemment, notre pays a décidé d’ouvrir ses frontières aux personnes blessées ou souffrantes nécessitant des soins. Cette mesure humanitaire a pour but d’aider le peuple libyen dans cette conjoncture difficile.

La Tunisie, frappée également par le terrorisme, dont l’attentat qui a ciblé des touristes dans la ville de Sousse, dans lequel des dizaines de personnes, dont 30 britanniques, ont été assassinées, a décidé d’ériger un mur le long de ses frontières avec la Libye, où Daech occupe des localités entières.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email