Hausse des frais du hadj 2022: Fixés à 856 100 DA par personne – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Hausse des frais du hadj 2022: Fixés à 856 100 DA par personne

Hausse des frais du hadj 2022: Fixés à 856 100 DA par personne

L’Office national du hadj et de la omra a fixé le coût du pèlerinage aux Lieux saints, pour cette saison 1443 hégirien (2022) à 856 100 DA, frais de billet d’avion inclus. Il s’agit d’une nette augmentation par rapport à la dernière saison du pèlerinage, suspendue il y a deux ans pour des raisons sanitaires.

Dans un communiqué rendu public ce mardi, l’Office a appelé les Algériens éligibles à accomplir le hadj à s’adresser, «dans les plus brefs délais», aux services des communes de leur résidence en vue d’obtenir le document certifiant leur éligibilité ou encore le livret du hadj avant de se présenter aux commissions médicales de wilaya en vue d’effectuer les examens médicaux et de recevoir les vaccins requis. Les musulmans de par le monde, faut-il le souligner, se sont vu privés de pèlerinage, qui est l’un des 5 piliers de l’islam, et ce à cause de la pandémie de la Covid-19, qui a bouleversé le monde et qui continue à le faire. Cependant, cette année 2022 voit la reprise du hadj. 

Les concernés par le pèlerinage sont appelés à se rendre dans les centres de vaccination contre la Covid-19, accompagnées de leur passeport biométrique et de la carte nationale d’identité pour récupérer le passeport sanitaire contenant le QR code, et ce pour les pèlerins ayant déjà été vaccinés contre la Covid-19. Quant aux pèlerins qui ne sont pas vaccinés contre le virus de la Covid-19, ils devront procéder à cette étape et se faire vacciner contre le coronavirus afin d’obtenir un passeport sanitaire. 

L’Office national du hadj et de la omra précise que d’autres démarches et procédures administratives seront annoncées ultérieurement dans les délais prévus. 

Il convient de rappeler que le quota des pèlerins algériens, qui était de 36 000 en 2019 et qui devait être porté à 41 300 au titre de la saison du hadj 2020, a finalement été réduit de moitié. Il s’agit d’une décision de l’Arabie saoudite concernant tous les pays, visant à faciliter l’application des mesures de prévention contre la Covid-19 et éviter l’entassement des pèlerins. Sur les 850 000 pèlerins étrangers attendus cette année, l’Algérie est classée à la 10e place, avec un quota de 18 697 hadjis. 

Pour cette année, l’Arabie saoudite va autoriser un million de musulmans, saoudiens ou venant du monde entier, à participer au grand pèlerinage, ouvrant ses portes à ceux qui viennent de l’étranger, et ce pour la première fois depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email