-- -- -- / -- -- --
MENASahel

Les forces françaises et européennes se retirent du Mali

Les forces françaises et européennes se retirent du Mali
Combattre le terrorisme tout en payant des rançons

L’armée française et les forces européennes déployées au Mali se sont officiellement retirées du pays après neuf ans de présence dans la région du Sahel.

Dans une déclaration conjointe, le Canada et les Etats européens opérant aux côtés de l’opération (française) Barkhane et au sein de la Task Force Takuba ont fait savoir que les conditions ne sont plus réunies pour poursuivre efficacement leur engagement militaire actuel dans la lutte contre le terrorisme au Mali et ont donc décidé d’entamer le retrait coordonné du territoire malien de leurs moyens militaires respectifs dédiés à ces opérations », soulignent-ils dans une déclaration conjointe.

La France et ses partenaires souhaitent toutefois « rester engagés dans la région » sahélienne et « étendre leur soutien aux pays voisins du Golfe de Guinée et d’Afrique de l’Ouest » pour contenir la menace terroriste. Les « paramètres » de cette réorganisation seront arrêtés « d’ici juin 2022 ».

Quelque 25.000 soldats étrangers sont actuellement déployés au Sahel, dont environ 4.300 Français (2.400 au Mali dans le cadre de Barkhane), selon l’Elysée. Le pays accueille aussi 15.000 soldats de l’ONU au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma).

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email