-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les fonctionnaires du Trésor de Tizi-ouzou cessent la grève

Les fonctionnaires du Trésor de Tizi-ouzou cessent la grève

Les fonctionnaires du Trésor de la wilaya de Tizi-Ouzou, après une grève totale de 15 jours, au grand bonheur des citoyens, des pouvoirs publics et auteurs du débrayage eux-mêmes, ont repris, lundi, leur travail.

Cette reprise du travail, selon les termes de la déclaration signée par la section syndicale de l’institution financière, et dont nous détenons une copie, a été décidée après les accords signés le 10 de ce mois à l’issue de la réunion tenue au siège du ministère des Finances entre d’un côté, les représentants des travailleurs du trésor de la wilaya de Tizi-Ouzou et le chargé des conflits de l’Union de wilaya UGTA et de l’autre, le directeur général à la comptabilité (DGC), le directeur des ressources humaines (DRH) et le directeur de l’administration et des moyens (DAM). 

Quant aux acquis exacts des grévistes, selon Mohand-Amokrane Abba, figure de proue des grévistes, ils sont au nombre de six. Le premier point satisfait est la hausse des salaires à raison de 20%, le deuxième porte sur l’augmentation de la prime de rendement – qui était de 35% – à raison de 05 %. Cela veut dire qu’elle sera dorénavant de l’ordre de 40%.

Le troisième point a trait au bénéfice de la prime téléphonique de l’opérateur Djezzy. Sans être en mesure de préciser le montant de cette prime, notre interlocuteur nous a indiqué, que selon les discussions de la réunion du 10 juin 2015, au ministère des Finances, entre les deux parties, que si cette prime en question n’a pas encore été versée aux travailleurs, c’est à cause de certains problèmes d’ordre technique.

En clair, dès que ces problèmes seront solutionnés, les fonctionnaires du Trésor percevront leur dû. Le quatrième point résolu porte sur l’intégration des corps communs, à savoir les archivistes et les documentalistes. Le cinquième point arraché par les grévistes porte sur la révision du statut du fonctionnaire du Trésor.

C’est dans ce sens aussi que les fonctionnaires du Trésor ont été priés de dégager une commission de réflexion qui aura pour mission de réfléchir et de soumettre ses propositions. Le sixième et dernier point porte sur la non retenue sur salaire.

Toutefois, l’annulation de la décision de la sanction portant sur la retenue sur salaire est conditionnée par la non violation de la loi en vigueur. En d’autres termes, les responsables concernés doivent s’atteler à contourner la loi de sorte à agir dans la légalité quant au versement au profit des travailleurs des montants équivalents aux journées déclarées initialement frappées de retenue.

Notons, enfin, que les signataires de la déclaration, qui n’ont pas manqué d’abord d’adresser leurs remerciements et leur gratitude à toutes les parties qui les ont accompagnés dans leur lutte et auprès de qui ils ont trouvé compréhension, à l’instar d’Abdelkader Bouazgui, ont souligné leur prise de conscience quant au rôle qu’ils jouent dans le développement local et leur engagement à « redoubler d’efforts pour remettre à niveau toutes les situations pendantes ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email