Les Fennecs victorieux, réapprennent doucement mais difficilement à gagner.  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Sports

Les Fennecs victorieux, réapprennent doucement mais difficilement à gagner. 

Les Fennecs victorieux, réapprennent doucement mais difficilement à gagner. 

Les verts s’imposent à Kampala face à leurs hôtes Ougandais dans une rencontre très serrée où ils se sont fait peur en 1ère période avant d’inverser la donne et renverser leurs adversaires à l’arrivée d’un second half meilleur (1-2). 

Après une défaite choquant contre une moyenne équipe de Guinée jeudi dernier à Alger, l’équipe nationale algérienne, mal embarquée une fois de plus face à l’Ouganda, parvient à sauver les meubles et évite une deuxième défaite consécutive qui aurait pu compromettre ses chances de qualification pour la Coupe du Monde 2026. Les hommes de Petković, bien que menés à la marque pendant toute la première période après l’ouverture du score par le jeune meneur de jeu ougandais Travis Mutyaba à la 10e minute, ont su renverser la situation en leur faveur au retour des vestiaires. Bennacer et ses coéquipiers ont montré un tout autre visage en seconde période, dominant le jeu et menant des offensives bien orchestrées.

L’égalisation n’a pas tardé et est survenue seulement deux minutes après la reprise, à la 47e minute, grâce à Aouar, qui a inscrit à l’occasion son deuxième but en sélection après un travail remarquable d’Atal, qui a gagné son duel avec un tacle salvateur pour garder l’offensive vivante pour les siens. Moins d’un quart d’heure après l’égalisation, les « Fennecs », déterminés à s’imposer, ont trouvé à nouveau la faille grâce aux contre-attaques incessantes de leur secteur offensif. La flèche Amoura, profitant de sa rapidité, a pris de vitesse la défense adverse pour offrir un caviar à Saïd Benrahma, qui a brillamment éliminé le gardien adverse avant d’envoyer le ballon au fond des filets, laissant les défenseurs de Paul Put stupéfaits.

Le deuxième but du Lyonnais scellera définitivement la victoire puisque le score ne bougera plus signifiant une victoire au bout du souffle. Ainsi, les Algériens infligent une nouvelle défaite (1-2) aux « Grues » d’Ouganda, répétant l’exploit pour la deuxième fois en moins d’un an. Plus le combat est dur, plus la victoire est belle…Cependant… les anciens champions d’Afrique, largement favoris, ne devraient pas pour autant se compliquer la tâche. Le nouveau sélectionneur, Vladimir Petković, a du pain sur la planche et devra résoudre les divers problèmes de cette équipe qui peine à convaincre.

L’un des principaux défis reste la défense, qui a du mal à garder ses cages inviolées. Sans aucun clean sheet et 8 buts encaissés en seulement 4 rencontres, la nouvelle « ère » d’El Khadra ne s’annonce pas très prometteuse. Pour rappel, l’Algérie est toujours en tête de sa poule avec 9 points, à égalité avec le Mozambique, qui a réussi à battre la Guinée à domicile. Les coéquipiers d’Houssem Aouar reprendront les éliminatoires de la Coupe du Monde en mars 2025, avec un déplacement contre le Botswana pour la 5e journée, suivi d’un match contre le Mozambique à Alger le 21 mars 2025.

             

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email