-- -- -- / -- -- --
Sports

Les Fennecs assurent, rassurent et séduisent

Les Fennecs assurent, rassurent et séduisent

C’est reparti sur les chapeaux de roues pour la sélection nationale algérienne, qui n’a pas fait dans la dentelle pour réussir la passe de trois, non sans rendre une copie parfaite dans ce groupe J, qu’elle domine largement. Une véritable démonstration de force à l’issue d’une confrontation à sens unique, et ce au grand bonheur d’un public en extase. Les Verts ont récidivé leur coup contre la Tanzanie en se faisant un énorme plaisir à joindre l’utile à l’agréable devant une équipe éthiopienne dominée des pieds et des mains, et de bout en bout.

Un score sans appel de 7-1qui en dit long sur la rage de vaincre des camarades du maestro Mahrez, tout en apportant leur total soutien au coach Gourcuff que certains accusent de vouloir quitter le navire d’El-Kheddra.

Les Verts, comme à l’entraînement, ont assuré et séduit pour marquer clairement leur territoire avec une bonne marge d’avance de cinq points sur leurs victimes du jour.

Les Ethiopiens se souviendront longtemps de cette déroute sur la pelouse du stade Tchaker, décidément le jardin de prédilection des Verts.
Mission accomplie donc pour la sélection nationale, qui se rendra à Addis-

Abeba en toute sérénité et en maitre des lieux dans ce groupe J pour le match retour prévu ce mardi. Les Verts, bien huilés et au complet, ont fait match plein et si ce n’était la baraka de leur gardien, le score aurait été plus salée encore vu le nombre incalculable d’occasions ratées par les Fennecs, lesquels ont fait du spectacle avec, à la clé, un chef d’œuvre de Taider, omniprésent cette fois-ci sur toute la surface du jeu.

Que de bonheur pour le public présent avec un Mahrez étincelant de classe, un Brahimi époustouflant malgré le penalty raté, un Feghouli retrouvé ou encore un Slimani toujours présent pour marquer des buts !

Sans oublier bien sûr de mettre en exergue l’apport précieux des latéraux Zeffane mais surtout Ghoulam sur son côté gauche. Les Algériens, qui avaient d’emblée pris les choses en main n’ont pas mis longtemps à faire la différence.

Un début de match à sens unique pour les Verts. Après plusieurs tentatives ayant donné le tournis aux Ethiopien, ces derniers finiront par trouver la faille par Feghouli, lequel a repris de plein fouet le cuir suite à une balle mal renvoyée par la défense adverse sur un essai de Taider, servi par Mahrez (24’).

Ce fut le début d’un ballet incessant de vagues déferlantes orchestré par des Fennecs déchaînés et supérieurs à tous les niveaux. Pris à la gorge, les visiteurs ont plié le second genou sur un but de l’inévitable goléador des Verts Slimani, qui n’a eu aucune peine à prendre à défaut son ange gardien, avant de mettre le cuir hors de portée du gardien Tariku Getmet (32’).

Cela en était fini pour les Ethiopiens, dépassés par la classe des Algériens et par leur vitesse d’exécution. Brahimi, très remuant sur son côté gauche, a marqué une belle occasion de tuer le match en ratant un penalty justement accordé par l’arbitre pour une faute sur Slimani, à la 34e minute.

Une seule occasion est à signaler pour les visiteurs, à la 41’, très bien annihilée par Ghoulam revenu en force pour contrer Bekélé et Késédé devant M’bolhi.

Après la pause, les Verts n’ont laissé aucun répit à leurs adversaires en les assommant d’entrée grâce à une troisième réalisation synonyme de doublé de la soirée pour Feghouli, et ce après une autre tentative de Mahrez (48’).

Prenant eau de toutes parts, la sélection éthiopienne a carrément craqué sous les coups de boutoir de Brahimi, de Mahrez et de Slimani ainsi que suite aux déboulés de Ghoulam.

Le premier cité, comme pour se faire pardonner son penalty raté, est passé à l’action à la 72e minute en marquant un joli but sur un tir rageur, après un petit relais avec Boudebouz, rentré en cours de jeu à la place de Feghouli.

Une minute après, Taider, sur un corner tiré au cordeau par Mahrez, marque de son empreinte cette confrontation par un but d’anthologie des 25 mètres. Le calvaire était loin d’être terminé pour les Ethiopiens puisque juste après son incorporation, l’homme fort de l’Olympique de Lyon, Rachid Ghezzal bien servi par Ghoulam une fois encore, lui a porté l’estocade à 6-0 (80’). Les visiteurs ont profité d’un petit moment de relâchement des Verts pour sauver l’honneur par Kédébé à la 84e minute.

Mais c’était compter sans Slimani, qui n’a pas raté l’occasion, lui aussi, d’ajouter à son compteur un autre doublé et de clore la marque sur un autre service de Ghoulam, juste avant le coup de sifflet final de l’arbitre. Une excellente prestation des Verts qui leur permet de pavoiser pour la suite des événements dans ce groupe J, où les choses sont, désormais, claires pour eux.

Stade Mustapha-Tchaker de Blida, affluence comble, beau temps, pelouse en très bon état, bonne organisation, arbitrage de Mes Victor Gomés Khumalo (Afrique du Sud).

Buts : Feghouil (24’, 48’), Slimani (32’, 90’), Brahimi (72’), Taider (75’), Ghezzal (80’), pour l’Algérie, Getaweh Kesédé (84’) pour l’Ethiopie.

Algérie : M’bolhi, Zeffane, Ghoulam, Belkaroui, Mandi, Medjani (c), Taider, Mahrez (Benzia, 77’), Slimani, Feghouli (Boudebouz, 66’), Brahimi (Ghezzal, 73’).
Entraîneur : Christian Gourcuff

Ethiopie : Tariku Getmet, Teghaih Dejeleh, Allia Garma, Getaweh Kesédé, Ramkel Loh, Asrat Mesersa (c), Ashalew Taméné, Shelmelés Bekélé, Gatouch Panom (Taolé Menghesha (76’), Behaido Assefah, Yaréo Bayew.
Entraîneur : Yohanness Tesfaye

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email