-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les experts appellent à l’évaluation des profits générés par l’investissement

Les experts appellent à l’évaluation des profits générés par l’investissement

Les responsables et experts ont insisté jeudi sur la nécessité d’optimiser et de préserver les infrastructures de base conçues par l’Etat afin de réaliser un retour sur investissement.

« Il est temps de faire un point de situation sur l’investissement gigantesque consenti par les pouvoirs publics en matière de réseau routier et infrastructures de base, évaluer le niveau de service rendu et surtout mesurer le retour sur ces investissements », a affirmé le secrétaire général du ministère des Travaux publics, Ali Hammi, lors d’une journée d’étude sur « les grandes orientations du secteur des travaux publics dans le contexte économique actuel.

Hammi a estimé que l’intelligence dans l’exploitation des infrastructures de base déjà réalisées en Algérie s’impose pour permettre d’optimiser et préserver le patrimoine national et lui permettre d’être un véritable support de l’économie.

Pour ce faire, il a recommandé une plus grande efficacité dans la maintenance de ses infrastructures de base et une efficience du niveau de service afin de pouvoir atteindre une rentabilité économique. Il a rappelé que l’Algérie a capitalisé, à travers différents programmes, un patrimoine d’infrastructures « très consistant », composé de 1 200 km d’autoroutes, 96 000 km de routes, 19 ports et abris de pêches et 36 pistes aéroportuaires. 

« Ce réseau d’infrastructures constitue un poumon pour l’économie nationale, de par les flux de transport de marchandises qu’il est en capacité d’accueillir, de transport routier qu’il supporte et de mobilité des personnes en charge des échanges commerciaux internationaux qu’il assure », a-t-il dit.

Pour a part, le directeur du laboratoire de recherche management dans le transport et la logistique à l’université de Batna, Farès Boubakour, a indiqué que dans la conjoncture économique actuelle, caractérisée par la baisse des ressources financières suite à la chute des cours du pétrole, on doit « mieux exploiter les infrastructures existantes, car très souvent, il y a une sous-utilisation des capacités de transport et d’infrastructures à cause de l’indiscipline des usagers ».

Cela a un impact direct sur la capacité des infrastructures ; c’est pourquoi, a-t-il préconisé, « il faudrait une meilleure organisation des flux et une meilleure formation des usagers pour optimiser et préserver ces infrastructures ».

Il a également recommandé « plus d’investissements » dans les transports en commun dans les grandes agglomérations, car au vu de la conjoncture actuelle, « même s’ils paraissent très coûteux, ils seront plus rentables à long terme ». Les intervenants ont également abordé l’importance de l’utilisation des dernières technologies de l’information et de la communication dans les transports, de par leur rôle dans la modernisation et l’organisation du secteur.

« Ils permettent de mieux maîtriser le flux des véhicules sur les routes et de calculer le poids des camions, ce qui réduit l’agressivité sur les infrastructures et assure leur durabilité », a-t-il soutenu. De son côté, l’expert consultant Mohamed Haouat a appelé à l’instauration du péage sur l’autoroute Est-Ouest (1216 km), afin d’avoir un retour sur investissement, et pour pouvoir l’entretenir et la préserver.

A propos du report de certains projets structurants, le directeur des statistiques, de la modélisation et de la synthèse auprès du Conseil national économique et social (CNES), Omar Bouazouni, a estimé que le ralentissement de la commande publique dans le secteur du BTPH provoquerait « la sclérose de toute l’économie ».

Cette journée d’étude a été organisée en marge de la 13e édition du Salon international des travaux publics d’Alger, qui se déroule du 18 au 22 novembre au palais des Expositions d’Alger avec la participation de 360 exposants, dont 167 entreprises venant de 12 pays dont l’Italie, qui est l’ invitée d’honneur de cette édition.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email