-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les étudiants investissent les rues de Constantine

Les étudiants investissent les rues de Constantine

Des centaines d’étudiants sont sortis pour le 42e mardi ce mardi, à moins de 48 heures du scrutin présidentiel prévu demain. Les manifestants ont sillonné les rues habituelles du centre-ville de la cité des Ponts, refusant la tenue des élections avec les « issabet ».

La marche, rehaussée par la présence de dizaines d’enseignants universitaires impliqués dans le mouvement de révolte né le 22 février, et à laquelle ont pris part des centaines de citoyens, a été marquée surtout par des slogans appelant le pouvoir, en ce jour de commémoration mondiale des Droits de l’Homme, à libérer les détenus du « hirak » et ceux d’opinion. Plusieurs noms de détenus ont ainsi étaient scandés par les marcheurs qui ont investi la rue, bravant le froid et la pluie qui s’est abattue durant toute la journée sur la région. Boumala, Bouregaâ, Tabou entre autre détenus ont été cité par les manifestants. « Libérez el massadjine ma baouch el cocaïne », a-t-on aussi entendu crier les hirakistes universitaires

« Nehou el issaba nwelou labes », (enlevez le groupe maffieux et on vivra dans la quiétude), Algérie libre démocratique, ou encore « dawla madanya machi askarya », (Etat civil non militaire), étaient entre autres slogans scandés par les manifestants réunis en fin d’après-midi à la place de la Pyramide, à quelques encablures du siège e la wilaya.

Avant que des dizaines de citoyens habitués à manifester quotidiennement depuis le 40e vendredi ne prennent la relève.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email