-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les étudiants de l’USTHB se lancent dans la fabrication de gel hydroalcoolique

Les étudiants de l’USTHB se lancent dans la fabrication de gel hydroalcoolique

L’Université des sciences et de la technologie Houari-Boumediène (USTHB) de Bab Ezzouar lance à partir de samedi 28 mars sa première opération de fabrication de gel hydroalcoolique, destiné dans un premier temps aux établissements de santé, afin de pouvoir faire face à la propagation du Covid-19.

Les initiateurs de cette opération sont des étudiants hirakistes issus du Collectif des étudiants REC (Rassemblement estudiantin pour le changement), qui ont pensé à se solidariser avec le personnel soignant des hôpitaux. C’est ce que nous a indiqué hier Abdenour, membre du REC, précisant qu’après avoir eu l’accord du recteur de l’université, les laboratoires de la faculté de biologie de l’USTHB vont ouvrir leurs portes pour commencer la fabrication de cette solution, très demandée en ces temps de crise sanitaire que traverse le pays tout comme le reste de la planète. Et de déclarer à ce propos : « Vu la demande pressante sur ces solutions nécessaires pour nos hôpitaux, nous, quelques étudiants de l’université de Bab Ezzouar, avons pensé à une manière d’apporter notre aide aux établissements de santé qui connaissent un manque drastique en termes de matériels médicaux ». « Nous voulions lancer la production de ce gel depuis plus de dix jours, mais la pénurie d’alcool a fait que nous avons retardé de plus d’une semaine le lancement de l’opération », ajoute notre locuteur.
Et de s’attarder sur le déroulement du travail : « Pour le moment il y a cinq étudiants qui effectuent les déplacements pour la collecte des produits nécessaires à la fabrication de ce gel. Etant donné les mesures préventives interdisant le regroupement des plusieurs personnes, ainsi que le respect de la distanciation sociale, nous avons convenu d’organiser le travail en plusieurs équipes composées d’un nombre très restreint d’étudiants bénévoles ». 
Ce travail sera chapeauté par des enseignants des facultés de biologie et de chimie dudit campus, a fait savoir Abdenour.
La répartition des bénévoles en plusieurs équipes permettra , poursuit-il, d’assurer le plus longtemps possible la fourniture de ce gel, qui sera destiné dans un premier temps aux établissements hospitaliers au niveau d’Alger. Après la satisfaction des besoins des hôpitaux, les quantités excédentaires seront mises à la disposition des citoyens pour se préserver du nouveau coronavirus qui continue de prendre de l’ampleur dans plusieurs wilayas.

Les initiateurs de cette opération ont voulu ainsi transformer leur engagement dans le Hirak en un élan de solidarité avec leur pays qui traverse une rude épreuve et réduire au maximum de la sorte les dégâts humains que pourrait engendrer la propagation du Covid-19.

Cette initiative n’est pas la première du genre. L’université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou (UMMTO) avait déjà vu une première action similaire il y a deux semaines. Ce sont notamment les étudiants et les enseignants des facultés de médecine et de chimie qui ont pris part à cette initiative. Une manière pour ces campus d’apporter chacun sa pierre à l’édifice et souder les rangs dans les moments difficiles.

Cela étant, le bilan général de la pandémie de Codiv-19 s’est alourdi à 367 cas confirmés positifs et à 25 décès, selon des statistiques annoncées jeudi dernier par le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus, Djamel Fourar. Suite à ce bilan inquiétant, les autorités publiques ont décidé d’élargir les dispositions du confinement partiel (couvre-feu) à neuf (9) wilayas en plus d’Alger, le confinement total de Blida, foyer de la pandémie. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email