-- -- -- / -- -- --
Digital Space

Les escrocs du net plus actifs durant le Covid-19

Les escrocs du net plus actifs durant le Covid-19

Une moyenne mensuelle de 17 affaires liées à la cybercriminalité a été traitée par la brigade de lutte contre le fléau relevant de la sureté de wilaya de Constantine, soit un total de 152 affaires résolues durant les trois premiers trimestres de l’année en cour.
Ces délits en rapport avec les nouvelles technologies concernent des affaires liées au crime via la toile notamment par escroquerie.
Ces opérations ont permis l’arrestation de 216 personnes durant la période allant du premier janvier au 30 septembre. Parmi ces délits certains ont rapport avec l’escroquerie électronique, le vol et le piratage des comptes électroniques ou encore le chantage électronique dont est souvent victime la gente féminine.
Prenant des proportions de plus en plus importantes ces derniers mois, du Covid-19,  la vente via le net vient pour sa part en tête des délits .
Toutes sortes d’objets neufs ou d’occasion sont proposées à la vente en ligne par des citoyens des quatre coins du pays.

Des escrocs se sont en effet spécialisés dans ce type de vente proposant des marchandises fictives où loin d’obéir aux normes ou aux qualités requises, en piégeant selon des procédés minutieusement préparés leurs victimes dont certaines se laissent facilement emballées, apprend-on de source policière.

Le manque de produits d’importations depuis la fermeture des frontières à donné lieu à l’apparition de “vendeurs” qui proposent des produits de contrefaçons ou des marchandises à des prix prohibitifs en jouant notamment sur le prix de la livraison qui coute souvent 10 fois le prix de l’article proposé. Un produit cosmétique dont le prix réel n’excède pas les 250 DA est revendu à 4000DA  livraison incluse.
Certains vendeurs font croire qu’ils délivrent leurs produits à partir d’une seule wilaya vers le reste du pays alors le produit en question est disponible partout.
Dans la plupart des cas relevés, précise la même source la duperie pouvait être évitée. Des compagnes de sensibilisation sont de temps à autres menées par les services de sécurité appelant les citoyens, notamment les utilisateurs de Facebook ou Instagram à la vigilance contre les escrocs et les hackers dont l’activité sur les réseaux est, à la faveur de la généralisation du paiement en ligne, de plus en plus active.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email