-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les empreintes seront prises dans les APC

Les empreintes seront prises dans les APC

Les citoyens ne devraient plus rencontrer de désagréments lors du dépôt de leur demande de passeport biométrique. Ce dernier sera en effet délivré, à partir de la semaine prochaine, par les APC.
Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, M. Noureddine Bedoui, a annoncé que la prise des empreintes digitales et des photos numériques pour le passeport biométrique se fera désormais dans les communes.

Une mesure qui concernera en premier lieu 16 communes de la wilaya d’Alger, avant de s’étendre au reste du pays, permettant ainsi une meilleure gestion des dossiers. Lors de sa visite dans la wilaya de Constantine, le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, M. Bedoui, a indiqué que cette mesure a été prise dans le cadre de la nouvelle vision de l’Etat portant sur l’amélioration du service public en optant pour la décentralisation.

L’objectif est de « réduire la pression sur les daïras, qui seront ainsi secondées par les communes dans l’accomplissement de cette mission », selon M. Bedoui. Celui-ci a mis accent sur l’importance de cette nouvelle mesure dans le « redéploiement du personnel des communes ».

Insistant sur l’importance d’impliquer la commune dans toutes les démarches entreprises par l’Etat pour une meilleure prise en charge des préoccupations quotidiennes des citoyens, M. Bedoui a affirmé que des instructions ont été données par le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika pour que les collectivités assument pleinement leurs responsabilités, et ce à travers une implication directe et efficace sur le terrain. La vision du développement local intégré se base sur la complémentarité des élus et des administrateurs, a estimé le ministre, précisant que le wali se chargera ainsi davantage des questions de développement

. M. Bedoui a, dans ce contexte, fait part d’un projet de mise en place de délégations décentralisées dans les grandes agglomérations, comme Ali-Mendjeli, pour une meilleure prise en charge des préoccupations quotidiennes, des populations ciblées.

Il a rappelé que sur instruction du président de la République, un groupe de travail a été institué pour faire des propositions visant une prise en charge correcte des préoccupations des habitants de Ali-Mendjeli, qui compte environ 450 000 habitants. L’objectif est également de conférer à cette ville une organisation adaptée sur les plans administratif et technique, a conclu le ministre.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email