-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les dossiers de Khelil, de Feraoun et de Tamazirt transmis à la Cour suprême

Les dossiers de Khelil, de Feraoun et de Tamazirt transmis à la Cour suprême

Dans le cadre du traitement des affaires liées à la corruption et à la malversation, le parquet général de la Cour suprême a été saisi des dossiers ayant fait objet d’ordonnances d’irrecevabilité du tribunal de Sidi M’Hamed en faveur de la Cour suprême, étant donné que ces ex-ministres jouissent de privilèges de juridiction.

Après la réception des dossiers, le procureur général, après consultation du premier président de la Cour suprême Abderrachid Tebbi, a décidé de transmettre les dossiers aux conseillers enquêteurs auprès de cette juridiction.

Plusieurs chefs d’inculpation ont été retenus à l’encontre des concernés dans pas moins de six affaires.

La première affaire concerne la société SNC Lavalin dans laquelle sont impliqués l’ancien ministre de l’Energie et des mines, Khelil Chakib Mohamed, l’ancien PDG de Sonelgaz Boutarfa Noureddine et leurs coaccusés.

La deuxième affaire concerne la société Batigec dans laquelle est impliqué Abdelwahid Temmar, ancien ministre des Participations et de la Promotion de l’investissement, et Mohamed Benmeradi, ancien directeur général des domaines et ancien ministre du Commerce et ses coaccusés.

La troisième affaire concerne la société BRC dans laquelle est cité l’ancien ministre de l’Energie et des Mines, Chakib Khelil et ses coaccusés.

La quatrième affaire concerne le complexe de Corso, dans laquelle est poursuivie Djamila Tamazirt, épouse Akhenache, ex-ministre de l’Industrie et des Mines et ses coaccusés.

La cinquième affaire concerne l’homme d’affaires Metidji Hocine Mansour, dans laquelle est poursuivi l’ancien Premier ministre Abdelmalek Sellal et Rahyal Mustapha Karim, ancien directeur de cabinet du Premier ministre et leurs coaccusés.

La sixième et dernière affaire transmise à la Cour suprême concerne l’opérateur Algérie Télécom et dans laquelle est poursuivie Imane Houda Feraoun, ex-ministre des Télécommunications, de la Poste et des technologies de communication et ses coaccusés.

Les noms de ces ex-ministres viennent s’ajouter aux autres ministres inculpés et condamnés dans des affaires relatives à la malversation, à l’instar des deux ex-Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, des ex-ministres Abdelghani Zaalane, Mahdjdoub Bedda, Youcef Yousfi, Amar Ghoul, Boudjemaa Talai et Djamel Ould Abbas.

A lire aussi: AFFAIRES DE MONTAGE AUTOMOBILE : POURSUITE D U PROCÈS PAR LES PLAIDOIRIES DE LA DÉFENSE

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email