-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les diplomates américains sont en danger à Alger !

Les diplomates américains sont en danger à Alger !

Le département d’Etat (US) vient de lancer une nouvelle alerte aux citoyens américains qui veulent se rendre en Algérie car, selon le communiqué, la recrudescence des attentats risque de cibler les Américains, notamment les diplomates qui travaillent au consulat US à Alger !

« La menace d’un attentat terroriste est à prendre très au sérieux, il est à son maximum et très éventuel ». C’est ce qu’a annoncé le ministère des Affaires étrangères dans une information adressée à ses compatriotes et diplomates américains qui veulent se rendre en Algérie ou qui se trouvent en Algérie.

« La menace terroriste s’est amplifiée en Algérie avec l’activité progressive du groupe terroriste Jound El Khilafa et qui peut, par conséquent, engendrer des répercussions graves sur la vie de nos compatriotes » a-t-on ajouté dans le communiqué du département d’Etat (US).

Cette menace, explique toujours ledit communiqué, tient en compte la représentation diplomatique des USA à Alger. « La menace terroriste peut cibler aussi les diplomates américains qui représentent les affaires américaines à travers l’ambassade américaine à Alger », a commenté le département d’Etat (US). Pour cela, des consignes ont été données aux employés de l’ambassade américaine pour qu’ils prennent leurs dispositions, rapporte le communiqué du département d’Etat (US).

Aussi, les USA ont mis en garde leurs compatriotes voulant séjourner en Algérie devant, ce qu’ils disent, l’évolution des attentats terroristes en Algérie après l’apparition de nouveaux groupes armés. Le département d’Etat (US) a commenté que la menace terroriste demeure intacte et plus loin encore, « très éventuelle » en Algérie. Pis, les Américains ont dressé quelques exemples qui confirment cette menace. Ils ont commenté les attentats ayant eu lieu auparavant en Kabylie, à l’Est du pays et l’enlèvement de l’otage français Gourdi à Tikjda.

Ils ont également cité la prise d’otages de Tiguentourine qui s’est déroulée en janvier 2013, où trois Américains avaient été tués par les sbires de Mokhtar Belmokhtar. Aussi, l’alerte américaine tient en compte les embuscades qui ont ciblé les forces de l’ANP, à l’image du meurtrier guet-apens d’Aïn Defla qui avait fait 9 morts parmi les soldats algériens.

A partir de ces exemples, les Américains ont tenté de confirmer, voire trouver des raisons pour lancer un tel avertissement. Ce dernier, faut-il le signaler, est le deuxième durant cette année. La première alerte donnée par les Américains a été faite en février passé ; donc, six mois après, voilà que le département d’Etat (US) diffuse une nouvelle alerte à ceux qui veulent se rendre en Algérie.

D’autre part, les Américains expliquent que les groupes armés tels que le Mouvement pour l’unicité et le jihad, Jound El Khilafa, El Mourabitoune et Al Qaîda au Maghreb Islamique (Aqmi) ont progressé leurs activités dans la région du Sahel et sur les frontières algéro-tunisiennes et algéro-libyennes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email