-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les deux victimes algériennes rapatriées et enterrées

Les deux victimes algériennes rapatriées et enterrées

Les dépouilles des deux victimes algériennes décédées dimanche dernier suite à l’attentat terroriste perpétré contre le Centre culturel islamique de Québec (Canada) ont été rapatriées hier matin en Algérie en présence de leurs familles et proches. Leur enterrement a eu lieu également samedi.

Les deux victimes sont Abdelkrim Hassane, né le 20 mai 1975 à Alger et Khaled Belkacemi né le 18 janvier 1957 à El Harrach. La Fatiha du Saint Coran a été lue à la mémoire des deux victimes.

Le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Hassan Rabehi, présent à l’accueil des cercueils à l’aéroport Houari-Boumediene (Alger), a indiqué que « les autorités algériennes ont pris toutes les dispositions nécessaires pour le rapatriement des dépouilles, et ce en coordination avec notre représentation diplomatique ainsi qu’avec les autorités canadiennes ».

Appelant la communauté algérienne établie à l’étranger à « davantage de vigilance et à un surcroît de solidarité », M. Rabehi a relevé la « solidarité sincère » exprimée par cette même communauté dans ces circonstances, estimant que cette expression « renforce la place de notre communauté vivant loin du pays et consolide ses liens et son attachement avec l’Algérie ».

« Nous exprimons aussi notre condamnation forte du terrorisme et nous appelons la communauté internationale à plus de solidarité dans la lutte contre le phénomène du terrorisme, contre l’islamophobie, et à réunir les conditions d’une coexistence entre les peuples et les civilisations pour le bien de toute l’humanité. » 

Outre les deux Algériens, l’attaque perpétrée contre le Centre culturel islamique de Québec a au total six morts et huit blessés. Un acte ignoble et lâche que fortement condamné par l’Algérie par la voix du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif.

« Cette lâche attaque terroriste, perpétrée dimanche soir contre le Centre culturel islamique de Québec (Canada), l’Algérie la condamne au plus haut degrés », a-t-il déclaré, ajoutant . « Nous condamnons dans les termes les plus forts l’attaque terroriste lâche perpétrée hier soir contre les fidèles rassemblés pour accomplir le devoir de prière dans une mosquée de Québec. »

« Cette agression innommable montre que les musulmans sont encore une fois ciblés par les terroristes qui ne peuvent être associés à aucune cause, religion ou foi.

De par cet acte, ils tentent vainement de déstabiliser les sociétés et de porter atteinte à leur cohésion, leur diversité et à la cohabitation pacifique des religions et des cultures », a encore précisé le porte-parole du MAE.

« Face à cette nouvelle manifestation de mépris de la sacralité de la vie humaine, nous exprimons notre solidarité avec le gouvernement et le peuple canadiens et présentons nos condoléances aux familles des victimes », a-t-il souligné.

« Nous réitérons notre ferme condamnation du terrorisme et notre engagement à poursuivre les efforts visant à mettre en place les synergies nécessaires au plan international pour la prévention et l’élimination de ce phénomène », a conclu le porte-parole du MAE.

Les services de sécurité canadiens ont arrêté deux suspects. Notons que les proches des victimes ont indiqué que l’enterrement du défunt Abdelkrim Hassane a eu lieu hier à Staouéli. De même que celui de Khaled Belkacemi a eu lieu hier à El Harrach. 

vérifier les droits d’écriture
Si votre navigateur n’est pas redirigé, cliquez ici pour continuer.
Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email