-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les départs massifs à la retraite inquiètent le SAP

Les départs massifs à la retraite inquiètent le SAP

Les départs massifs à la retraite du personnel paramédical posera inévitablement le problème de la relève. Plusieurs établissements publics hospitaliers se retrouvent face à un déficit flagrant de personnel.

La situation pourrait s’avérer inquiétante. C’est du moins ce qu’affirme le président du Syndicat algérien des paramédicaux (SAP), évaluant le déficit en personnel paramédical à plus de 10 000 infirmiers à travers tout le territoire national, et ce en raison des départs massifs de ce personnel à la retraite.

Ce syndicaliste souligne l’absence de formation des agents paramédicaux qui n’a repris que ces dernières années. Mais ces derniers restent en nombre insuffisant en comparaison avec les départs volontaires, lesquels vont « dépeupler » les hôpitaux.

Dans ce cadre, le président du SAP a appelé le ministère de la Santé à intensifier la formation de ce corps en vue de former au moins 50 000 agents paramédicaux au cours des cinq prochaines années, et ce pour combler le déficit estimé à 70%.

Pour illustrer ses propos, ce syndicaliste a affirmé que « rien qu’à Alger, plus de 1 000 travailleurs sont partis en retraite ». Les départs massifs à la retraite du personnel paramédical représentent, selon lui, un véritable risque pour la santé des patients.

Il explique que le manque de formation dont a souffert la filière, plusieurs années durant, a eu pour conséquence un manque important de personnel. Le président du SAP a fait savoir que « les statistiques fournies par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière ne reflète pas la réalité du terrain ». 

« Le ministère a évalué le nombre d’agents paramédicaux à 100 000 alors que ce nombre ne dépasse pas 60 000 sur le terrain, étant donné que les 40 000 restants travaillent à des postes administratifs », a déploré la même source.

« Le nombre de personnel paramédical dans le secteur hospitalier devrait atteindre 200 000 paramédicaux. Un objectif difficile à atteindre, d’après les données actuelles », a tenu à rappeler le représentant du personnel paramédical.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email