-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les débats s’ouvrent lundi à l’hôtel Sheraton Club des Pins

Les débats s’ouvrent lundi à l’hôtel Sheraton Club des Pins

Symbiose-Communication-Environnement organise du 08 au 09 juin 2015 à l’Hôtel Sheraton Club des Pins, Alger, sous le haut patronage de Monsieur le ministre des Ressources en eau et de l’Environnement, la deuxième Conférence Internationale sur l’Energie et l’Environnement.

Cette conférence-exposition qui s’ouvre aujourd’hui réunira plus de 400 participants et 30 exposants autour des thèmes sur les changements climatiques, les énergies renouvelables, la gestion des déchets et écologie industrielle.

De nombreux responsables tous secteurs confondus seront présents : les dirigeants et les décisionnaires de différents secteurs professionnels, les compagnies internationales et les sociétés de services, les fournisseurs de solutions, les organisations internationales, les représentants de gouvernements, les fondations, agences, instituts, centres de recherches, cabinets d’experts ainsi que les investisseurs et les organismes financiers.

Selon les organisateurs, dans les décennies à venir, le secteur de l’Energie sera confronté à un ensemble de plus en plus complexe de défis étroitement imbriqués d’ordre économique, géopolitique, technologique et environnemental.

La consommation mondiale d’énergie devrait augmenter de 41 % entre 2012 et 2035, très majoritairement tirée par les pays émergents, Chine et Inde en tête ; tandis que les énergies fossiles demeureront dominantes. 95 % de la croissance de la demande de l’énergie au niveau mondial proviendrait des économies émergentes. A l’horizon 2035, les énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon) resteront dominantes, captant encore 81 % de parts de marché, contre 86 % en 2012.

D’autre part, les énergies renouvelables progresseront rapidement, pour passer de
2 % de post de marché à 7 % en 2035. Les émissions de CO2 devraient également augmenter de 29 % d’ici 2035. Cette croissance des émissions de CO2 proviendra entièrement des pays hors-OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), les émissions en provenance de l’OCDE déclinant de 9 %.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email