-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Les dangers de l’hypertension artérielle

Les dangers de l’hypertension artérielle

Prendre soin de votre pression artérielle est l’un des moyens les plus efficaces pour assurer la santé du reste du corps. Voici un guide simple sur les risques de l’hypertension artérielle.

La menace que l’hypertension artérielle présente pour la santé est due aux dommages causés aux artères et plus petits vaisseaux sanguins, en particulier à ceux des organes comme les yeux, les reins, le cerveau et le cœur.

Ces vaisseaux ne sont pas conçus pour résister à des niveaux de pression élevés et deviennent plus musclés, un processus appelé hypertrophie.

Bien que les vaisseaux des organes deviennent plus larges pour gérer la pression accrue, l’espace (ou lumen) se rétrécit, rendant plus difficile la circulation du sang et faisant travailler le cœur plus fort. Cela augmente encore davantage la pression artérielle, un cycle dangereux entraînant une insuffisance rénale, une crise cardiaque ou un AVC.

L’athérosclérose

Le durcissement et le rétrécissement des artères provoquées par la lente accumulation de plaque à intérieur des parois artérielles.
Cela risque de créer plusieurs conditions médicales graves, notamment la maladie coronarienne, l’angine de poitrine, les malaises cardiaques, la mort subite, les accidents vasculaires cérébraux et les accidents ischémiques transitoires (AIT), ou mini-AVC.

Les maladies cardiovasculaires

Toutes les maladies touchant le cœur et les vaisseaux sanguins.
La maladie coronarienne (CAD) ou la maladie cardiaque coronarienne (CHD)

La maladie coronarienne se produit lorsque les artères qui fournissent du sang aux muscles cardiaques (artères coronaires) deviennent durcies et rétrécies en raison de l’accumulation de plaque sur les parois intérieures (athérosclérose), réduisant le flux de sang et d’oxygène aux muscles cardiaques.

Ce manque d’oxygène diminue la capacité du cœur à pomper à pleine capacité lors de faire plus que des activités de base. Les symptômes comprennent des douleurs thoraciques (angine) et l’essoufflement sous l’effort.

La crise cardiaque ou l’occlusion coronaire

Cela se produit lorsque l’approvisionnement en sang et en oxygène à une zone du muscle cardiaque est bloquée par un caillot dans une artère coronaire. À moins que le blocage ne soit traitée dans quelques heures, le muscle cardiaque touché meurt et est remplacé par du tissu cicatriciel.

Cette condition se développe au fil du temps car le cœur a de plus en plus de mal à pomper le sang à travers le corps. Également connu comme l’insuffisance cardiaque congestive (ICC).Des insuffisances cardiaques

Cette condition se développe au fil du temps car le cœur a de plus en plus de mal à pomper le sang à travers le corps. Également connu comme l’insuffisance cardiaque congestive (ICC).

Les accidents vasculaires cérébraux

Il existe deux principaux types d’AVC : Les accidents vasculaires cérébraux ischémiques, lorsque quelque chose bloque soudainement l’approvisionnement en sang dans une région du cerveau.

Les AVC hémorragiques, lorsqu’un vaisseau sanguin dans le cerveau se rupture. Les deux entraînent la mort des cellules du cerveau à mesure que l’oxygène est coupée, entraînant des dommages neurologiques temporaires ou permanents. 

Un accident ischémique transitoire, ou mini-AVC, n’est techniquement pas un AVC, mais plutôt un déficit neurologique temporaire. Cela est causée par une interruption de l’approvisionnement en sang dans une région du cerveau et devrait servir d’avertissement : environ un tiers des personnes qui subissent un AIT subiront un vasculaire cérébral aigu par la suite.

La démence

Les personnes souffrant d’hypertension sont plus vulnérables à la démence que celles qui ont une pression artérielle normale avec l’âge.

Bien qu’on ne connaît pas toutes les raisons de ce lien, une théorie est qu’au fil du temps, l’hypertension diminue l’élasticité des vaisseaux sanguins dans le cerveau, augmentant la résistance et réduisant leur réactivité.

La maladie reinale

L’hypertension non maîtrisée est la deuxième cause de maladies rénales chroniques (le diabète étant la première). Cela accélère la détérioration de la fonction rénale au point où des mesures vitales, telles que la dialyse ou la greffe de rein, deviennent nécessaires.

Des dommages aux vaisseaux sanguins

Une hypertension artérielle permanente peut endommager les parois des vaisseaux sanguins, ce qui augmente la vitesse d’accumulation de plaque (athérosclérose), rétrécissant les vaisseaux et réduisant la circulation sanguine.

La rétinopathie (lésions oculaires)

L’hypertension affecte les vaisseaux sanguins sur la surface interne de l’œil de la même manière qu’elle affecte les vaisseaux sanguins dans le cœur ou les reins. La rupture d’un vaisseau sanguin dans l’œil peut entraîner des troubles de la vision ou la cécité.

Comme vous pouvez le constater, il y a des risques pour la santé assez effrayants liés à l’hypertension artérielle. La meilleure chose que vous pouvez faire pour empêcher ceux-ci, c’est de maintenir un mode de vie sain et une pression artérielle normale.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email