-- -- -- / -- -- --
Sports

Les Crabes méritaient un meilleur score

Les Crabes méritaient un meilleur score

Stade Mustapha-Tchaker (Blida), affluence nombreuse, bonne pelouse, temps doux
Arbitres : Bernard Camille, Hensley Danny Petrousse et Eldrick Adelaide (Seychelles)
Buts : Yaya 66’ (MOB), Mpangi 43’ (TPM)
Averts. : Rahmani, Benmelouka, Salhi (MOB) ; Coulibaly (TPM)
MOB : Rahmani, Ferhat (Belkacemi 59’), Rahal, Yaya, Khadir, Sidibé, Athmani (Touati 76’), Betorangal (Yesli 84’), Benmelouka, Salhi, Baouali.
Entr. : Nasser Sendjak.
TP Mazembé : Gbohouo, Mpeko, Coulibaly, Assale (Kanda 84’), Bope, Sinkala (Kouame 27’), Mpangi, Kalaba (Elia 90’), Kabaso, Adama Traore, Nekadio
Entr. : Hubert Velud.

Désillusion pour les Crabes qui aspiraient à faire mieux que de tirer le match nul avant de se rendre sur les terres de leur adversaire du soir pour cette finale aller de la coupe de la CAF contre le Tout Puissant Mazembé du Congo. Un match nul loin de refléter réellement la physionomie de cette rencontre, dominée largement par les Mobistes.

L’expérience a encore une fois prévalu dans ce genre de rendez-vous et les Congolais du TP Mazembé n’ont eu en fait besoin que d’une seule occasion pour le prouver et prendre option juste avant la pause sur pénalty avant que les Crabes ne sauvent les meubles et gardent un mince espoir d’écrire leur nom en lettres d’or dans cette compétition continentale.

Les poulains de Sendjak, sous la baguette d’un Yaya des grands jours, n’ont rien à se rapprocher et peuvent se réjouir d’avoir fait honneur aux couleurs du club et du pays devant un adversaire de la taille du TP Mazembé, qui s’est fait tout petit avant de sortir de sa coquille à la 42’.

Dominés à tous les niveaux sur la pelouse du stade Tchaker, où l’absence du président de la fédération Mohamed Raouroua n’est pas passée inaperçue, les Corbeaux ont su saisir leur chance au vol en profitant d’une mauvaise remise du défenseur Baouali vers son gardien pour voir Asalle se saisir du cuir avant que Rahmani, sorti à sa rencontre, ne l’envoye au tapis, donnant ainsi le droit à l’arbitre irréprochable, de siffler la sentence. Mpangui ne s’est pas fait prier pour donner l’avantage à son équipe. Mais c’était compter sans le coaching de Sendjak et la réelle détermination de ses poulains à remettre les pendules à l’heure.

Ce qui devait arriver en fait est arrivé à la 66’ lorsque l’omniprésent Yaya, au four et au moulin, et étincelant de classe rallume’ ’’Bougie’’ en exécutant le gardien congolais sur un magistral coup franc direct des 25 m. Le même Yaya passera quelques minutes après à deux doigts d’assommer l’adversaire sur une action personnelle détournée de justesse par le gardien du TP Mazembé à la 72’.

Ce dernier se mettra encore une fois en évidence en sauvant devant le même joueur ? un but tout fait à la 86’. La chance a tourné le dos au MOB à Blida mais les Crabes ont toutes leur chances de revenir avec le sacre dans une semaine à Lubumbashi.

Il suffira juste d’y croire et sortir un grand match comme il l‘ont fait ce samedi. Le match retour est prévu le 6 novembre prochain, à 16h30 sera arbitré par un trio sénégalais, en l’occurrence Malang Diedhiou Sénégal, assisté de Djibril Camara et El-Hadji Malick Samba.

Déclarations d’après-match :

Nasser Sandjak (entraîneur MOB) :

« On savait au départ que ça allait être difficile car en face, on a joué le vainqueur de la Ligue des champions. Le TP Mazembe n’est plus à présenter en Afrique. C’est une très grande équipe qui domine le football africain ces dernières années. Mais nous avons fait de notre mieux. Je tiens à dire qu’on garde toutes nos chances au match retour. Il reste encore une seconde manche qu’on jouera à fond. Je tiens à féliciter mes joueurs pour le match qu’ils ont fait. Je reste optimiste. »

Yaya (capitaine MOB) : « Rien n’est encore perdu pour nous »

« Difficile, oui c’est clair. Je tiens à dire aussi que même si nous avions gagné, le match retour aurait été difficile. Nous allons jouer le tout pour le tout au retour. Personnellement, je reste convaincu que nous avons encore nos chances de gagner.

On prendra désormais le temps de bien se préparer avant d’aller à Lubumbashi. On fera le point sur la situation. Chacun de nous essayera de faire son bilan afin de ne pas commettre les erreurs de l’aller. »

Hubert Velud (entraîneur du TP Mazembé) : « Le MOB m’a fait forte impression »

« C’était un match difficile comme on s’y attendait. Le MOB m’a impressionné. Il a fait un grand match, avec des attaquants mobiles, qui permutent sans arrêt. Les joueurs du MOB récupèrent vite le ballon et vont vite vers l’avant. Ils sont très bons en contre aussi. Ils ont fait des progrès, notamment sur le plan offensif par rapport aux deux matches de la phase des poules. Ils ont raté leur chance.

On a été très réaliste en première mi-temps. On prend une bonne option avec le but inscrit en déplacement. Je suis très satisfait du résultat. Je suis prudent pour le match retour. Ce ne sera pas le même match. On veut faire la différence chez nous et remporter le trophée. Il faudra qu’on marque rapidement pour se mettre à l’abri. »

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email