-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Les conséquences cachées du manque de sommeil

Les conséquences cachées du manque de sommeil

Vous avez vous aussi probablement déjà connu des périodes de travail intense, vous ayant poussé à rester éveillé jusqu’au petit matin et à boire plusieurs tasses de café pour réussir à tenir le coup.

Certaines personnes suivent un style de vie nocturne, et pensent que nous atteignons notre niveau maximal de productivité lors des heures où personne d’autre n’est réveillé.

D’autres individus rencontrent plutôt des difficultés à s’endormir la nuit. Pour ne pas se retrouver en train de fixer le plafond pendant des heures, ils préfèrent s’adonner à d’autres activités — qu’il s’agisse de travailler sur un projet secondaire ou de regarder des séries télévisées.

Et il y a aussi les gens qui procrastinent et prennent du retard sur leurs projets ; ce qui les oblige à rester éveillés très tard et à en subir les conséquences. Pour une raison quelconque, le fait de sacrifier une nuit de sommeil est considéré comme un acte noble et courageux.

Et c’est précisément là où réside le problème. Ironiquement, le fait de sacrifier son sommeil est considéré comme une nécessité pour réussir à atteindre ses objectifs et à réaliser ses ambitions. Mais, les conséquences pourraient être plus sérieuses qu’elles ne paraissent.

La notion de manque de sommeil est très présente dans la culture populaire, sans être toutefois vue d’un mauvais œil ; comme le démontre l’attitude du personnage joué par Edward Norton dans Fight Club.

Conséquences négatives du manque de sommeil

Mais, en réalité, la plupart des gens ne sont pas vraiment conscients des conséquences négatives du manque de sommeil sur leur santé et leur vie en général. En fait, certaines des plus mauvaises décisions de style de vie que nous prenons — des mauvais choix alimentaires, à la consommation de substances addictives comme la nicotine ou la caféine — sont liées au mauvais jugement et à l’impulsivité résultant d’un manque de sommeil.

Voici certains autres risques et inconvénients liés au jugement altéré qui est causé par un manque de sommeil :
Un style de vie plus propice aux accidents ; la fatigue réduit le temps de réaction autant que le fait l’ivresse. Des risques sérieux pour la santé ; des problèmes cardiaques, au diabète.

Un système immunitaire affaibli ; vous risquez de tomber malade plus souvent.

Une mauvaise mémoire et un apprentissage plus lent ; puisque c’est durant les heures de sommeil que les nouvelles informations sont consolidées et stockées dans notre mémoire à long terme.

Le manque de sommeil nuit à votre qualité de vie dans son ensemble. C’est pourquoi la maîtrise de vos habitudes de sommeil peut être la clé pour avoir un style de vie plus productif ; cela est d’autant plus vrai si vous vous consacrez à d’autres projets en dehors de votre emploi principal.

Il faut commencer par casser certains mythes qui nous poussent à conserver de mauvaises habitudes de sommeil et à les considérer comme normales ; ou même à les célébrer.

3 mythes très répandus au sujet du sommeil

Lorsqu’il s’agit de la science du sommeil, il existe plusieurs croyances dangereuses — bien qu’intuitives à première vue — qui sont complètement erronées.

Mythe no 1 : Il est possible de rattraper sa dette de sommeil

La notion de « dette de sommeil » est l’un des mythes les plus troublants ; incitant les gens à dormir très peu en semaine, et trop longtemps durant le weekend pour rattraper les heures de sommeil manquées.

Les études montrent que le fait de dormir plus de 10 heures est aussi néfaste pour le fonctionnement cognitif que le fait de dormir moins de 5 heures. Il est donc préférable d’avoir une dose de sommeil régulière ; et de veiller à reprendre cette habitude dès que vous commencez à veiller de nouveau la nuit.

Mythe no 2 : Je n’ai aucun contrôle sur mon sommeil

Il s’agit d’un autre mythe, qui pousse les gens à utiliser des médicaments ou des substances naturelles pour résoudre leurs problèmes de sommeil.

Cependant, dès que ces substances ne sont plus ingérées, des problèmes d’insomnie peuvent survenir. Le sommeil est un aspect du comportement humain et doit être traité comme tel. Ainsi, le « remède » le plus efficace consiste à créer une routine et à s’y tenir sur la durée.

Mythe no 3 : Je suis plus productif la nuit !

Cette justification est mieux fondée, puisque certaines études soutiennent le fait que nous pensons de façon plus perspicace lorsque nous nous trouvons dans un état de fatigue sans avoir une concentration optimale.

Néanmoins, lorsqu’il s’agit d’être productif, nous avons tendance à avoir un esprit analytique plus performant lors des moments de la journée où nous sommes très reposés. Et c’est de cet esprit analytique dont vous avez besoin pour prendre des décisions et accomplir des tâches complexes en ayant le souci du détail.

Dan Ariely, professeur d’économie comportementale à l’Université Duke, affirme que les deux heures suivant votre réveil sont les heures les plus productives de votre journée. Donc, si vous avez tendance à veiller le soir, envisagez de transférer au matin les heures passées à travailler après minuit et rejoignez les rangs des personnes matinales réputées pour leur succès, comme Richard Branson et Tim Cook, parmi d’autres.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email