Les commerçants étaient au rendez-vous à Blida – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Les commerçants étaient au rendez-vous à Blida

Les commerçants étaient au rendez-vous à Blida

C’est presque une «première», sommes-nous tentés de dire. Les commerces de produits de large consommation ont ouvert leurs portes le jour de l’Aïd-el-Fitr, et ce à la grande satisfaction des citoyens qui n’ont pas eu à faire le pied de grue, devant des boulangeries en particulier, pour se procurer une baguette de pain, un sachet de lait ou encore quelques légumes ou fruits manquant dans le réfrigérateur.

Soulignant les efforts déployés à cet effet, les citoyens ont exprimé au Jeune Indépendant leur satisfaction suite à cette initiative. «Je suis ravi de voir l’adhésion des commerçants pour assurer l’approvisionnement des citoyens», a confié un père de famille à la sortie d’une boulangerie. «Ce n’est certainement pas facile de convaincre les commerces à ouvrir un jour de fête.

Bravo à tous les commerçants qui ont répondu favorablement à l’appel», a-t-il ajouté. Pour s’enquérir de visu de l’application du programme de permanence des commerçants établi par la direction du commerce de la wilaya, le Jeune Indépendant, au premier jour de l’Aïd, a fait une virée dans quelques villes du centre de la wilaya, dont Boufarik, Soumâa, Blida et l’Arbâa, où il a pu constater que beaucoup de magasins avaient ouvert leurs boutiques, tous commerces confondus.

Pour rappel, la loi relative aux conditions d’exercice des activités commerciales prévoit la fermeture des locaux commerciaux pour une durée d’un mois assortie d’une amende allant de 100 000 à 200 000 DA contre les contrevenants, a déclaré M. Bouchereb de la direction du commerce de la wilaya de Blida.

Il convient de noter qu’au niveau de la wilaya de Blida, 1 561 commerces ont été réquisitionnés dans le cadre du programme de la permanence de l’Aïd, visant à assurer un approvisionnement régulier en produits alimentaires et services de large consommation.

Le programme a notamment prévu la mobilisation de 227 boulangers, 884 commerçants dans l’alimentation générale ainsi que les fruits et légumes, 437 dans des activités diverses, alors que plus de 40 agents de contrôle sont déployés à travers toute la wilaya pour veiller au strict respect du programme de permanence, lequel n’a jamais été respecté auparavant par les commerçants. Selon le propriétaire d’une boulangerie, «les commerçants justifient la fermeture de leurs magasins par le manque d’employés qui se rendaient au bled pour rendre visite à leurs parents.

Cela dénote le manque de management du commerçant, qui n’applique pas un système de permanence dûment accepté par l’ouvrier au moment du recrutement. Encore faut-il que celui-ci soit recruté dans les normes et déclaré en bonne et due forme auprès des services de sécurité sociale».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email