-- -- -- / -- -- --
Monde

Les comités de la résistance contrôlent les ¾ du pays

Les comités de la résistance contrôlent les ¾ du pays

Au 18e jour de l’agression américano-saoudienne, hier samedi les raids saoudiens ont visé la ville de Hodeidah au nord-ouest du pays sachant que les avions de chasse saoudiens se sont intensifiés dans la nuit de Vendredi contre la ville de Sanna et et d’autres quartiers de la ville notamment Imran et Chabwa

Les avions militaires saoudiens ont bombardé ce samedi pour la deuxième fois le stade sportif de Yarmouk au nord de Sanaa, mais aussi ont pris pour cible les secouristes qui tentaient d’évacuer les blessés-survivants du premier raid a rapporté la chaine staellitaire arabe al Mayadeen. Quatre frappes aériennes saoudiennes ont visé l’Académie militaire au nord de Sanaa .

Selon des sources propres à al Mayadeen, « Al-Qaïda » détient certains directeurs généraux à Mukalla et les conduit à son quartier général. Le correspondant d’al Mayadeen a noté que des navires de guerre bombardent Aden et des zones au sud et que quatre personnes sont tombées en martyr dont une femme enceinte lors d’un un raid saoudien contre Almatma à Jouf situé au nord du pays.

L’AFP a indiqué qu’ au moins sept morts sont tombés durant les dernières 12 heures à l’issue de combats de rue que se livrent les résustants yéménites et les partisans du président pro sioniste Abd Rabbo Mansour Hadi. Ce bilan inclut une femme âgée, un homme et un enfant, tués par des snipers saoudiens et dont la mort avait été annoncée vendredi soir de sources médicales.

A noter aussi que les affrontements se poursuivent entre l’armée régulière yéménite et les partisans d’al Qaida soutenu et protégé par les agresseurs saoudiens dans le district de Tawahi à Aden, sachant qu’il n’y a plus de « partisans » du président démissionnaire Abd Rabbo Hadi qui combattent encore selon le correspondant d’al Mayadeen.

Par ailleurs, selon l’AFP, au moins 25 personnes ont été tuées dans de violents combats nocturnes ayant opposé dans le sud du Yémen les résistants yéménites aux partisans de Hadi ont indiqué samedi des sources militaires et médicales. Plus à l’est, quelques saoudiens déguisés en yéménites « sunnites des tribus » ont tenté vainement de reprendre la ville de Chabwa conquise jeudi par l’armée yéménite aidée par des comoités populaires de résistance qui luttebt contre l’agression des Al Saoud.

Les soldats yéménotes ont pris le contrôle des bâtiments publics et des camps militaires dans le chef-lieu de Chabwa, une province infestée par les terroristes d’Al-Qaïda dans le sud-est du Yémen, selon l’AFP. Les résistants yéménites contrôlent Sanaa, des régions du centre et de l’ouest du pays ainsi que des parties d’Aden, d’où s’est enfui le président Hadi, désormais réfugié en Arabie saoudite.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email