-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les citoyens de Tizi-Ouzou peu enclins à la prévention

Les citoyens de Tizi-Ouzou peu enclins à la prévention

Malgré les rappels des pouvoirs publics et de la communauté médicale quant à la poursuite de la vigilance à observer contre le risque de contamination et de propagation du coronavirus, ils sont nombreux les citoyens à Tizi-Ouzou à baisser la garde au cours de ces derniers temps.

Le non-respect des règles de distanciation entre citoyens et le non port de bavette ou masque de protection est devenu un constat quotidien. De tels cas désespérants sont surtout remarqués et observés devant les organismes financiers comme les banques et les espaces commerciaux comme le marché des fruits et légumes du centre-ville. Si à l’intérieur de la banque, le respect de la distanciation entre deux usagers est rigoureusement respecté, ce n’est pas le cas, hélas, à l’extérieur, plus exactement devant le parvis de l’organisme concerné. Lors des chaînes observées par les usagers dans l’attente qu’arrive le tour de chacun, le contact entre deux personnes est réel. Dans pareil cas, le risque de contamination du coronavirus est augmenté de plusieurs degrés.

Le contact corporel est aussi réel et quotidien au niveau du marché des fruits et légumes. Dans certains cas, plus de quinze personnes se retrouvent collées l’une à l’autre devant les étals d’un commerçant. Ce constat est également observé chez les vendeurs de z’labia. Chaque client se presse pour être servi et de ce fait oublie les règles élémentaires de précaution. Dans les épiceries et superettes réputées pour leurs produits variés et de qualité, la distanciation entre deux clients n’est que la petite littérature. Si le non-respect des mesures préventives remonte au temps d’avant le ramadhan, l’exagération est apparue au début de ce mois.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email