-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les chefs d’établissement montent de nouveau au créneau

Les chefs d’établissement montent de nouveau au créneau

Des dizaines de directeurs d’établissements scolaires des paliers secondaire et moyen de la wilaya de Béjaïa ont manifesté encore une fois devant le siège de la direction de l’éducation pour dénoncer une nouvelle fois après le sit-in du 12 septembre dernier devant leur tutelle, la dégradation de leurs conditions socioprofessionnelles et le silence de la tutelle quant à leurs doléances.

Les proviseurs des établissements scolaires exigent des responsables locaux du secteur éducatif une intervention concrète afin d’apporter des réponses adéquates à leurs revendications, à savoir apporter des solutions aux carences que vivent plusieurs établissements de la wilaya que ce soit en moyen pédagogiques, moyens matériels et moyen humain, personnel administratif, de services et même dans plusieurs cas le personnel pédagogique).

« Nous avons des doléances d’ordre local et des doléances d’ordre national comme la révision du statut particulier, etc. En plus de ces doléances, les protestataires citent un manque flagrant dans l’encadrement administratif, le mépris affiché à leur égard par la famille éducative et leur marginalisation.

« Nous souffrons d’un manque énorme en matière d’encadrement administratif au niveau des établissements scolaires du secondaire « déclaraient lors de leur rassemblement du 12 septembre dernier les chefs d’établissements sur Radio Soummam.

Et d’ajouter : « Le directeur est obligé d’assumer plusieurs fonctions à la fois et nous nous, travaillons sous une pression terrible exercée sur nous par la tutelle, qui ignore nos doléances. »

Les manifestants ont relevé le manque de sécurité dans les établissements et les alentours : « Il y a des collègues qui ont été agressés et violentés », s’indigne un représentant de ces directeurs de lycées. Hier, le représentant des directeurs a fait savoir que le directeur de l’éducation (DE) de Béjaïa était attentif à leurs soucis :

« Nous avons été reçus par le directeur et il était très attentif à nos problèmes et il a programmé une rencontre pour le 12 du mois courant afin de plancher sur les solutions aux problèmes posés et à nos doléances selon les réponses et décisions de la tutelle ministérielle »

Pour rappel, lors du rassemblement précédent, le directeur de l’éducation avait annoncé des solutions au manque d’encadrement et des prises de mesures nécessaires pour combler le déficit en personnel administratif et de service au niveau des lycées surtout.

« C’est vrai, il y a un manque dans le staff administratif au niveau des lycées, mais ce problème va être réglé d’ici fin septembre », avait-il indiqué. En effet, nous avons un concours de recrutement de 137 agents pédagogiques et de 309 autres ouvriers », avait-t-il rassuré.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email