-- -- -- / -- -- --
Sports

Les boxeurs algériens remportent cinq médailles d’or et forcent l’admiration

Les boxeurs algériens remportent cinq médailles d’or et forcent l’admiration

La boxe algérienne a forcé l’admiration samedi à la salle Talangai à Brazzaville en arrachant cinq médailles d’or dont une chez les filles lors des finales des 11es jeux Africains qui se poursuivent au Congo (4-19 septembre).

Dans une salle archicomble et hostile aux Algériens, les hommes de l’entraineur, Merchoud Bahaous, ont confirmé leur suprématie sur le plan africain en remportant cinq sur les 11 finales programmées. Mohamed Flissi a montré la voie à ses camarades et a dominé son adversaire Nkolomoni Sankuru de la RD Congo (3-0) dans la catégorie des 52 kg.

Les deux médailles de bronze sont revenues à Mikamou Maillet Junior (Gabon) et Moroke Mokhoto (Lesotho). « J’ai entamé le combat pour gagner et donner la confiance à mes autres camarades dans l’équipe concernés par des finales.

Cette victoire m’aidera pour préparer avec un bon moral le championnat du monde 2015 prévu à Doha (2-13 octobre) », a déclaré Flissi à l’APS. De son côté, Réda Benbaaziz a pris l’or des 60 kg après un combat spectaculaire qui lui a permis de surclasser le Togolais Sarouna Fafiou Bless (3 à 0). Otokh Nelson (Kenya) et Maluja WQ Maluja (RD Congo) ont glané le bronze.

« C’est une grande joie que nous vivons après la médaille de Flissi. Je n’ai pas trouvé trop de difficultés face à mon adversaire. J’ai bien travaillé pour marquer des points et éviter surtout de prendre des coups vers la fin », a dit Benbaaziz. La domination algérienne s’est poursuivie avec le capitaine Abdelkader Chadi qui décroché l’or des 64 kg à l’issue d’un combat difficile devant le solide Namibien Jonas Jonas remporté 2 à 1.

Les médailles de bronze ont été remportées par Bagwasi Kagiso (Botswana) et Eslam Mohamed (Egypte). La quatrième médaille en vermeil pour l’Algérie a été incontestablement la plus difficile à avoir dans un palpitant duel algéro-égyptien qui a tenu toutes ses promesses.

Opposé à l’Egyptien Abderrahmane Orabi dans la catégorie des 81 kg, Abdelhafid Benchebla a mal entamé le combat en se laissant légèrement dominer par son adversaire dans le premier round. Mais à partir du second round l’Algérien s’est révolté sous les applaudissements d’une centaine de ses compatriotes, s’imposant finalement (2-1). Le bronze des 81 kg est revenu au Camerounais Ulrich Yombo et à l’Ougandais Kenneth Katendi.

En revanche, Khalil Litim (56 kg) n’a pas eu la même réussite se contentant de l’argent après sa défaite en finale face au Tunisien Billel M’hamedi (1-2). Le podium a été complété par Gomez Pedro Mauel (Angola) et l’Egyptien Yahia Hesham.

« Malgré sa défaite Litim représente une grande satisfaction pour nous car c’est un boxeur qui progresse constamment. Il fera parler de lui à l’avenir », a prédit le sélectionneur algérien Merchoud Bahaous, estimant que « le niveau technique des JA-2015 est plus élevé par rapport aux derniers championnats d’Afrique au Maroc ».

Chez les dames, Souhila Bouchene (-51 kg) a elle aussi remporté la médaille d’or des moins de 51kg grâce à sa victoire face à Linus Caroline du Nigeria (3 à 0). « C’est une victoire belle et méritée malgré la différence au niveau du gabarit entre les deux boxeuses. Souhila (Bouchene, ndlr) a fait valoir sa technique en travaillant coup sur coup et sur les côtés appliquant strictement nos consignes », a indiqué l’entraîneur de l’équipe algérienne féminine, Khaled Harima.

Les Algériens Grimes Mohamed (+91 kg) et Ilham Mekhaledi (-60 kg) éliminés vendredi en demi-finales ont remporté le bronze. Avec huit médailles (5 en or, 1 en argent et 2 en bronze), la boxe algérienne a fait mieux que lors de JA-2011 à Maputo (3 en or et 4 en argent). 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email