-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les bénéficiaires de l’allocation chômage en formation

Les bénéficiaires de l’allocation chômage en formation

Les bénéficiaires de l’allocation chômage vont suivre une formation de trois à six mois dans les établissements de l’enseignement et de la formation professionnels. Les inscriptions vont s’effectuer sur la plate-forme « Mihnati » à partir du mois d’octobre. Les modalités de la mise en œuvre de cette mesure sont fixées par un arrêté interministériel.

C’est dans l’objectif de faciliter l’employabilité des primo-demandeurs d’emploi que cette formation de « petite durée » est instaurée.

Dans un arrêté interministériel (ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels, ministère du Travail et de la Sécurité sociale), il a été affirmé que le but de cette mesure était « la prise en charge de la formation des bénéficiaires du dispositif de l’allocation chômage par l’acquisition de compétences pour faciliter leur insertion professionnelle » mais aussi former dans les spécialités où un manque est signalé sur le marché du travail.

Cette mesure, qui vise à accorder une formation professionnelle de petite durée à cette catégorie, se fera en fonction des capacités humaines, matérielles et pédagogiques des établissements de la formation professionnelle, a-t-on signalé dans l’arrêté interministériel du 15 septembre dernier, où les modalités de la mise en œuvre de cette mesure ont été fixées.

Ainsi, la durée de la formation, qui va être assurée en présentiel, varie entre trois et six mois. Elle sera sanctionnée par la remise d’une attestation de qualification. Les apprenants seront encadrés par les enseignants de ces établissements de la formation professionnelle.

Pour le bon déroulement de cette opération, des commissions mixtes au niveau des directions de wilaya de la formation professionnelle, composées du directeur régional de la formation professionnelle et du directeur de l’emploi, sont installées. Leur mission consiste notamment à établir les listes des primo-demandeurs d’emploi inscrits sur la plate-forme « Minha » avant le 5 de chaque mois, avec les spécialités disponibles pour, ainsi, définir le nombre de places pédagogiques dans les établissements et aussi établir les plannings de formation à même de faciliter le processus de la formation.

Si les inscriptions vont s’effectuer exclusivement sur la plate-forme numérique, les apprenants peuvent cependant se rapprocher de l’établissement le plus proche du lieu de résidence en présentant l’attestation prouvant qu’ils sont bénéficiaires de l’allocation chômage.

L’apprenant et bénéficiaire de l’allocation chômage est tenu, par ailleurs, de suivre sa formation de manière régulière. Durant la période de formation, des visites des services de la direction de l’emploi et de l’Inspection du travail vont être effectuées dans les établissements de formation pour s’assurer de l’assiduité des apprenants.

Dans le cas où une absence est constatée, des mesures seront par conséquent prises. « Pour une absence de trois jours, il y aura une suspension du droit de percevoir l’allocation chômage du mois. Une absence de sept jours est considérée comme un abandon de la formation, ce qui va engendrer la suppression du droit de bénéficier de l’allocation chômage », a-t-on expliqué.

Pour rappel, près de deux millions de personnes sont concernées par l’allocation chômage, dont le montant est fixé à 13 000 DA. Celle-ci sera révisée selon les dernières instructions du président de la République.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email