-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Les AVC touchent de plus en plus les jeunes

Les AVC touchent de plus en plus les jeunes

Une progression constante des accidents vasculaires cérébraux AVC qui touchent de plus en plus de sujets jeunes dont la tranche d’âge est inférieure à 50 ans. La prolifération des maladies non transmissibles, dont l’hypertension artérielle (HTA), les maladies cardio-vasculaires et le diabète engendre une morbi-mortalité en progression constante, a noté le président de la l’Association des internistes libéraux algériens (AILA), le Dr Moualek Younes, en marge du 6e congrès qui s’est déroulé à l’hôtel Hilton.

Lors de son intervention d’ouverture, le président de l’AILA a déclaré qu’« en six ans d’existence, notre association aura organisé pas moins de six congrès nationaux et seize journées itinérantes régionales à travers notre vaste et beau territoire. Ceci dénote, c’est le moins que l’on puisse penser, tout l’intérêt que nous portons à la formation médicale continue, d’ailleurs raison essentielle d’exister de notre association ».

Le Dr Moualek a indiqué « que « quand on sait que les connaissances dans le domaine de la médecine sont renouvelées à près de 80 % tous les 10 ans, l’actualisation des connaissances apparait comme une nécessité objective à tout praticien soucieux d’acquérir les meilleures pratiques cliniques, seules garantes d’une prise en charge efficiente des patients.

Et la tenue d’un congrès et de deux à trois journées thématiques chaque année nous paraît correspondre à un programme pertinent de remise à niveau, notamment pour les praticiens libéraux que nous sommes ».

« Nous devons en tout cas, pour le moment, rendre hommage à une équipe qui ne ménage aucun effort pour mener à bien un travail bénévole, profitable au plus grand nombre », a-t-il fait savoir.
Le président de l’AILA a indiqué que « Pour ce qui est de ce 6e congrès, il est construit sur le modèle des précédents ; c’est à dire sous forme de sessions thématiques, d’ateliers et de communications affichées.

Les thèmes retenus correspondent le plus souvent à des problématiques de pratique quotidienne et aux problèmes de santé publique préoccupants par leur prévalence et la morbi mortalité à laquelle ils exposent nos populations ; c’est le cas notamment du diabète et de l’hypertension artérielle dont nous pensons qu’il est utile de débattre aussi souvent que nous le faisons dans un large cadre qu’est celui d’un congrès ».

Le président de l’Association des internistes libéraux estime qu’il est temps de se pencher sur ces pathologies et tenter de sensibiliser les uns et les autres afin d’améliorer la prise en charge des patients avec une optimisation des moyens et des méthodes de soins.
L’HTA, le diabète et les maladies cardiovasculaires occupent une place importante dans les séances thématiques de ce congrès, eu égard à leur implication dans des complications chez certains patients.

« L’AVC chez le sujet jeune est une des complications de ces maladies », indique-t-il. Il signale qu’en l’absence d’études randomisées, validées et publiées, on peut affirmer, sur la base de l’observation au quotidien, une progression constante des AVC qui touchent de plus en plus de sujets jeunes dont la tranche d’âge est inférieure à 55 ans. 

De son coté, le Dr Kasraoui du CHU de Blida confirme la progression du nombre de cas d’AVC en Algérie touchant de plus en plus les sujets jeunes tout en précisant que l’AVC constitue une urgence médicale nécessitant une prise en charge dans les plus brefs délais.

Plusieurs thèmes ont été débattus lors de cette rencontre scientifique à savoir, la génétique dans l’HTA, un chapitre qui relève de la recherche.

Il ya lieu e souligner que les communications affichées, agrémentées de courts commentaires oraux, ont permet surtout aux plus jeunes de rapporter leur expérience en engrangeant des points pour leurs concours futurs.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email