-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les auteurs des crimes d’Aït Smaïl et d’Akbou arrêtés

Les auteurs des crimes d’Aït Smaïl et d’Akbou arrêtés

Deux affaires de crime crapuleux survenues les 20 juin et 28 juillet passés ont été élucidées par la gendarmerie de la wilaya de Béjaïa.

D’abord l’assassinat, mardi soir, de CH A, 28 ans. L’auteur du crime au village Targragt, dans la commune d’Aït Smaïl, a été arrêté par la gendarmerie quelque temps seulement après les recherches engagée, apprend-on de la cellule de communication du groupement de la gendarmerie de Béjaïa. L’assassin, I.B., 20 ans, cousin de la victime, a reconnu son acte devant les enquêteurs. I.B. a laissé la victime s’endormir avant de lui asséner un coup de couteau dans le dos. Cela a suffi pour que CH. A rende l’âme.

Le mobile du crime est lié, selon la même source, à un différend familial impliquant l’oncle de la victime, Idir D. Lors de la perquisition des lieux du crime, les enquêteurs ont découvert un morceau de drogue sous le lit de l’assassin, 12 autres barrettes de kif et un couteau. Par ailleurs, l’assassinat, le 20 juin denier, d’une émigrée âgée de 68 ans, habitant à Ichoukar, village Colonel-Amirouche dans la commune d’Akbou, a été aussi élucidé. Pour rappel, la victime avait été retrouvée morte sur son lit. Elle avait été frappée au cou à l’aide d’un objet contondant. L’auteur de l’acte n’est autre que le voisin de la victime B.M., 53 ans, en qui elle avait une confiance aveugle, indique la cellule de communication du groupement de la gendarmerie de la wilaya.

Lors de l’interrogatoire, B. M. a tenu des propos incohérents et en contradiction avec certains membres de sa famille, à qui il avait demandé de mentir pour la disculper. Il a été placé en détention provisoire par le parquet d’Akbou pour homicide volontaire. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email